Baisse du taux de criminalité, mais hausse des crimes contre la personne

En 2014, les policiers de Saguenay ont remis... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

En 2014, les policiers de Saguenay ont remis pour 3,8 millions de dollars en amendes aux automobilistes. Une augmentation de 121 000 $ comparativement à 2013. En 2010, 2011 et 2012, ce chiffre s'établissait à 3,5 millions de dollars. La hausse s'observe à partir de 2013 pour se poursuivre en 2014. Même si le montant total en amende est plus élevé que lors de l'année précédente, moins de constats d'infraction ont été donnés. En effet, les agents ont émis 504 constats de moins.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Bien que le taux de criminalité a baissé de 6% en 2014 par rapport à 2013 à Saguenay, le nombre de crimes contre la personne, lui, a connu une hausse. Les cas de voies de fait, de menaces et de harcèlement et d'intimidation ont augmenté de 6% au cours de la dernière année. Les directeurs des services de police et d'incendie de Saguenay, Denis Boucher et Carol Girard, accompagnés du président de la Commission de la Sécurité publique, Carl Dufour, dévoilaient les grandes lignes du rapport annuel, hier, au quartier général de police.

La baisse de plusieurs types de crimes commis dans la ville au cours de l'année 2014, a contribué à la chute de 6% du taux de criminalité.

Au cours de la dernière année, on a constaté une baisse de ceux à caractère sexuel, lesquels sont passés de 114 en 2013 à 95 en 2014. Aucun meurtre ni tentative de meurtre n'a été perpétré.

Même s'il n'y a pas d'écart flagrant d'une année à l'autre, on observe également une baisse des cas de séquestration, d'enlèvements, d'incendies criminels, de vols, d'introduction par effraction, de méfaits et de pornographie.

«Nous observons une baisse dans plusieurs types de crimes, ce qui est une bonne nouvelle. Toutefois, il y a une hausse des arrestations en lien avec des voies de fait. Malheureusement, on ne peut pas expliquer pourquoi il y en a plus ou moins d'une année à l'autre. Pourquoi une année il y a plus de violence conjugale? Impossible à dire», a expliqué le directeur de la Sécurité publique de Saguenay.

Pièces à conviction

Par ailleurs, Denis Boucher et Carl Dufour ont été questionnés sur le rapport de la vérificatrice générale de Saguenay, qui affirmait, entre autres, qu'il y avait des lacunes dans l'entreposage et la manipulation des pièces à conviction.

«Un comité a été formé pour évaluer la situation. Nous avons évidemment pris connaissance des recommandations de la vérificatrice générale», a affirmé Denis Boucher, sans toutefois s'étendre sur le sujet.

Bien que le taux de criminalité a... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque) - image 2.0

Agrandir

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Les pompiers très occupés

Les pompiers de Saguenay ont enfilé leur combinaison 2307 fois en 2014. Une diminution de près de 5 % par rapport à 2013. De ce nombre, 605 sorties se sont soldées par une fausse alarme. Trois alertes à la bombe ont été signalées au cours de la dernière année, six recherches nautiques ont été menées et les pinces de désincarcération ont été nécessaires à 37 reprises. Ce sont toutefois les incendies résidentiels qui ont occupé davantage les pompiers. On compte également de nombreux feux de cuisson, de boîte électrique, de véhicules et de cheminées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer