Un camion de copeaux tombe dans la Péribonka

Tout le chargement s'est retrouvé dans la marina.... (Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

Tout le chargement s'est retrouvé dans la marina. Plusieurs quais ont été endommagés.

Photo Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Une spectaculaire sortie de route est survenue mardi soir à Péribonka. Un camion-remorque n'a pas réussi à pendre une courbe et a plongé dans la rivière Péribonka.

Le chauffeur a réussi à s'extirper de la cabine en attendant les secours. « Quand nous sommes arrivés vers 22 h 30, on s'est approché de son camion et avons placé une échelle pour l'aider. Il avait très mal au dos, il criait quand on le touchait. Nous lui avons mis un collier cervical en attendant les ambulanciers », raconte le pompier Normand Fortin.

L'homme a été chanceux dans sa malchance, il a été conduit dans un hôpital pour soigner des blessures aux côtes et au dos. Il aurait pu rester coincé et se noyer dans les eaux de la marina.

Les conséquences auraient pu être encore plus graves, selon l'ex-député Denis Trottier. « Hier (mardi), il y a eu dans la journée des gens qui travaillaient sur le ponton de la municipalité. Dimanche, il y avait encore plein de bateaux dans la marina. Ça aurait pu être un moyen carnage », a-t-il commenté sur place hier matin. Il était venu pour voir les manoeuvres pour sortir le fardier des eaux de la rivière Péribonka.

Les circonstances de l'accident ne sont pas encore connues. Impossible de savoir si le conducteur s'est endormi, a été victime de distraction ou si le camion a subi un problème mécanique. Des traces de freinage étaient visibles sur la chaussée. Preuve que le chauffeur a tenté de ralentir sa course.

La route régionale a été fermée une bonne partie de la journée. Le temps de réaliser les opérations pour enlever le fardier de la compagnie TGL de sa fâcheuse position. Une immense grue a été appelée en renfort. En effet, l'opération était très délicate pour déloger le mastodonte. Après avoir réussi à sortir le tracteur, les grutiers et le personnel ont bien attaché la remorque pour la soulever et la tourner afin qu'elle se vide de son chargement et qu'elle soit moins lourde pour réussir à la passer par-dessus les fils électriques et la déposer sur la route. L'opération a retenu l'attention d'une trentaine de curieux.

L'équipe d'Urgence-Environnement du gouvernement était sur place pour intervenir. Une opération de nettoyage a été mise en branle pour récupérer les copeaux et les hydrocarbures qui se sont échappés du tracteur.

Trottier réclame une voie de contournement

Pour le président du comité de sécurité de Péribonka, Denis Trottier, cet accident démontre l'urgence de sécuriser la route régionale qui passe au coeur de la municipalité.

« À court terme, il faudrait au moins installer des arrêts de chaque côté pour obliger les véhicules à s'immobiliser. Ça ralentirait le trafic. À plus long terme, il faut envisager de construire une voie de contournement. Il y a de plus en plus de transport lourd et notre village n'en retire aucun avantage à part les risques d'accident. Il ne faudrait pas attendre qu'il y en ait un encore plus tragique », a-t-il indiqué.

Il espère que le ministère des Transports va bouger à la suite de la sortie de route d'hier.

Plusieurs personnes rencontrées hier espèrent aussi que la signalisation va changer. Ils n'étaient pas surpris qu'un tel accident arrive. Ce n'est pas le premier. Il est arrivé à quelques reprises que des automobilistes passent tout droit à ce virage serré et enfoncent le garde-fou. Une automobiliste a déjà terminé sa course dans la capitainerie, a raconté un citoyen.

Une employée du dépanneur de Péribonka n'était pas surprise par cet accident. Elle en voit de toutes les couleurs régulièrement. Le commerce est situé à quelques mètres de la courbe. « Ça devait arriver un jour. Ça roule vite, des fois ça passe proche de s'accrocher dans le virage. C'est dangereux, ça prendrait au moins des 'stops' pour ralentir le trafic », a mentionné Julie Paré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer