Denis Lemieux

Miser sur les rencontres personnelles

Le candidat libéral Denis Lemieux mise beaucoup sur... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le candidat libéral Denis Lemieux mise beaucoup sur des rencontres personnelles pour être en mesure de cibler les engagements de son parti. Il a pris connaissance des travaux du Centre de recherche sur la qualité et les saines habitudes de vie dirigé par le professeur Mario Leone de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Denis Lemieux s'est présenté candidat libéral à la demande d'un groupe des jeunes étudiants de l'Université du Québec à Chicoutimi où il a obtenu son diplôme d'ingénieur et il ne se passe pas une semaine sans qu'il se rende sur le campus pour serrer des mains et surtout s'informer des différents programmes dispensés et apprendre à connaître tout le volet de la recherche.

Dans le cadre de cette série avec les candidats, le hasard a voulu que notre tournée électorale en compagnie du candidat libéral s'amorce à l'UQAC. Denis Lemieux avait pris rendez-vous avec le directeur du Centre de recherche sur la qualité et les saines habitudes de vie, Mario Leone. Pendant plus d'une heure, le candidat a écouté la présentation du professeur et surtout les besoins de son centre de recherche pour être en mesure de se développer et de fournir à la société des solutions à des problèmes de santé qui, s'ils ne sont pas réglés en aval, vont coûter une fortune un jour ou l'autre à l'état.

Denis Lemieux avait débuté la journée très tôt le matin au coin d'une rue du secteur Nord de Chicoutimi pour la campagne de financement de l'organisme Service santé. Pour lui, il s'agissait d'une implication normale puisque depuis la vente de son entreprise, il oeuvre au sein de plusieurs organismes qui viennent en aide à la communauté.

«J'ai rencontré six directeurs de centre de recherche ou de chaire de recherche depuis que je suis en campagne électorale», plaide l'ingénieur à la retraite qui n'a surtout pas besoin de la politique pour vivre. En plus de ces rencontres, Denis Lemieux travaille en étroite collaboration avec plusieurs jeunes finissants universitaires qui ont des projets avec l'objectif de leur permettre de démarrer leur entreprise.

Notre passage à l'UQAC s'est poursuivi au centre social où Denis Lemieux a serré la main des étudiants. Une brève rencontre avec son fils, également finissant en génie, a permis d'apprendre que toute la famille gère la campagne électorale. Son fils s'occupe des finances, sa fille des réseaux sociaux et sa conjointe de l'équipe de 357 bénévoles qui oeuvrent quotidiennement à la préparation du vote.

«Je vais être le candidat qui va coûter le moins cher aux contribuables dans la région. Je n'ai même pas de local électoral. J'ai fait 10 000 rencontres personnelles depuis que je suis candidat libéral», se plaît à raconter Denis Lemieux.

Il mise beaucoup sur ces rencontres où il prend le temps d'écouter attentivement les personnes afin de bien cerner leurs besoins. Il maintient des contacts permanents avec les représentants de groupes sociaux qui doivent composer avec les humeurs des gouvernements malgré l'utilité des services qu'ils dispensent auprès des personnes dans le besoin.

Le candidat libéral ne croit pas que le fait de réaliser une campagne économique lui fera perdre des votes surtout qu'il ne dépensera pratiquement pas d'argent en publicité, à l'exception des dépliants et pancartes provenant du parti.

«Les rencontres personnelles comme nous faisons, ce sont des chiffres qui ne paraissent pas dans les sondages», insiste le candidat libéral.

Tout au long des rencontres, et lors des débats, Denis Lemieux n'a jamais critiqué un adversaire ou une autre formation politique. Lorsqu'il rencontre les électeurs, il vend sa vision de l'avenir économique de la région et surtout sa confiance aux jeunes pour relancer la croissance autant sur le plan social qu'économique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer