Un réseau de bornes de recharge maintenant disponible

Faire le tour du Lac en voiture électrique

France Lampron, Gilles Potvin, Guy Larouche, Richard Hébert,... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

France Lampron, Gilles Potvin, Guy Larouche, Richard Hébert, Marc Asselin, Lucien Boivin et Gilles Grenon ont inauguré le circuit électrique qui permet aux propriétaires de voitures électriques de pouvoir faire le tour du lac Saint-Jean en pouvant avoir accès à des bornes de recharge.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les propriétaires de voitures électriques sont invités à faire le tour du lac Saint-Jean en utilisant les cinq bornes de recharge publique implantées à Alma, Dolbeau-Mistassini, Roberval, Saint-Félicien et Saint-Prime.

Les maires de ces municipalités et des représentants d'Hydro-Québec et Rio Tinto Alcan ont inauguré ce circuit de recharge hier. Ils espèrent qu'il va inciter des visiteurs des grands centres à se rendre dans la région malgré les distances. « Ça encourage les gens à venir et permet de faire la promotion du Lac-Saint-Jean comme une destination verte. Nous invitons les gens à venir nous visiter et à découvrir nos sites touristiques. La voiture électrique est une solution d'avenir qui permet de soutenir notre économie plutôt que de voir notre argent aller dans d'autres pays à cause du pétrole », a mentionné le maire Richard Hébert qui parlait au nom de ses collègues.

Ce dernier est propriétaire d'une voiture électrique et ne s'en passerait plus. Il confirme les chiffres d'Hydro-Québec qui estime les économies de carburant d'environ 2500 $ par année. « J'ai roulé 35 000 km et j'ai utilisé 1880 litres d'essence », a-t-il confié.

« La présence de ces bornes va rassurer et inciter les gens à acheter une voiture électrique », a soutenue France Lampron directrice électrification des transports chez Hydro-Québec.

On retrouve plus de 700 voitures électriques au Québec. Il y a 475 bornes dans la province dont 17 rapides.

Pour sa part, Rio Tinto Alcan a investi 35 000$ pour faire l'acquisition de ces bornes faites d'aluminium.

L'utilisation des bornes coûte 2,50 $, peu importe la quantité d'électricité consommée. Le temps de recharge varie de 3 à 8 heures selon le type de véhicule. Il faut devenir membre du Circuit électrique pour utiliser les 5 bornes installées à Alma, Dolbeau-Mistassini, Roberval, Saint-Félicien et Saint-Prime.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer