Environnement et génétique des troubles respiratoires et de l'allergie

L'UQAC inaugure sa nouvelle chaire

Le Dr Thomas J. Hudson, président de l'Institut... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Le Dr Thomas J. Hudson, président de l'Institut de recherche sur le cancer de l'Ontario, et la Dre Catherine Laprise.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) abrite désormais une quatrième chaire de recherche de niveau 1 avec la nouvelle Chaire en environnement et génétique des troubles respiratoires et de l'allergie dirigée par la docteure Catherine Laprise.

L'événement a été souligné, hier, au centre social de l'UQAC, en présence du recteur, Martin Gauthier, ainsi que du Dr Thomas J. Hudson, un fils d'Arvida qui agit comme président et directeur scientifique de l'Institut de recherche sur le cancer de l'Ontario et professeur au département de génétique moléculaire à l'Université de Toronto.

Nombreux dignitaires

Pour l'occasion, de nombreux dignitaires et partenaires se sont rassemblés. Le 1er avril dernier, Mme Laprise, professeure-chercheuse au Département des sciences fondamentales de l'UQAC, s'est vue attribuer une chaire de recherche du Canada de niveau 1 par le ministre d'État à la Science et Technologie, Ed Holder.

En entrevue quelques heures auparavant, elle a souligné que l'obtention de cette chaire représente une belle reconnaissance scientifique au niveau national et international.

« Notre travail de recherche est fait en équipe. Je collabore avec 145 chercheurs partout dans le monde. À Chicoutimi, il n'y a pas de masse critique. On effectue de la recherche multidisciplinaire avec Luigi Bouchard, professeur de l'Université de Sherbrooke en diabète et responsables du diagnostic moléculaire au CIUSS, Daniel Godin, d'Écogène 21, ainsi qu'Hélène Vézina et Gérard Bouchard de Balzac.

La nouvelle chaire bénéficie d'une somme de 1,9 M$ étalée sur sept ans en plus d'autres sommes provenant des Instituts de recherche en santé.

Le coeur des activités de recherches de Mme Laprise porte sur l'asthme allergique. Elle a construit une collection familiale multigénérationnelle où un enfant et au moins un apparenté sont atteints d'asthme allergique.

Cette collection familiale unique au profil génétique caractérisé par plusieurs effets fondateurs a déjà permis l'identification de plusieurs gènes reliés à l'asthme.

Dans le cadre de la chaire de recherche, elle contribuera à poursuivre l'identification des gènes associés à l'asthme et à l'allergie en portant une attention particulière aux variantes génétiques rares et à la façon dont l'environnement (par exemple l'allaitement ou l'exposition aux allergènes, au tabac ou reliée au travail) module l'impact de ces gènes dans la maladie.

Au Laboratoire de l'UQAC, trois professionnels de recherche, une infirmière, quatre étudiants en maîtrise, deux au doctorat et trois au postdoctorat sont affectés aux travaux de recherche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer