Grande randonnée Parkinson

La récolte atteint 10 500 $

Une soixantaine de personnes ont participé à la... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Une soixantaine de personnes ont participé à la Grande randonnée Parkinson, hier, à Chicoutimi. Une somme de 10 500$ a été récoltée.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Une soixantaine de personnes ont participé à la Grande randonnée Parkinson, hier, à Chicoutimi. Un montant de 10 500$ a été amassé, permettant ainsi de soutenir et d'accompagner les personnes atteintes de cette maladie neurodégénérative et leurs proches.

Le départ de la marche avait lieu au Vieux-Port de Chicoutimi, vers 14 h.

Cette activité vise à financer l'organisme Parkinson Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui oeuvre auprès d'une centaine de personnes atteintes de la maladie.

«Le Parkison est une maladie qui a mauvaise mine. On ne sait pas trop pourquoi, mais on n'en entend pas beaucoup parler et les personnes souffrantes hésitent à sortir publiquement concernant leur maladie. L'une des missions de notre organisme est d'ailleurs de briser l'isolement des gens atteints, qui ont malheureusement tendance à tarder de parler de leur diagnostic», explique Paul Girard, de Parkinson Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce dernier était d'ailleurs ravi du montant amassé hier.

«Il s'agit du montant de fonctionnement pour toute notre année. Les gens ont été très généreux», souligne-t-il. Entre autres, l'organisme propose des conférences dédiées aux proches aidants et d'autres pour ceux et celles atteints du Parkinson, comme des activités physiques, des réunions visant à briser l'isolement et des rencontres d'information sur les symptômes.

La recherche médicale sur le Parkinson est encore très jeune. Aucun remède n'a encore été trouvé et les médicaments ne freinent pas le développement de la maladie. «Nous aimerions surtout avoir un neurologue spécialisé dans la maladie au Saguenay-Lac-Saint-Jean, mais ce n'est pas le cas», souligne M. Girard.

Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, le Parkinson va bien au-delà des tremblements et la liste de symptômes est longue. On parle de lenteur dans les mouvements, de rigidité musculaire, de problèmes d'équilibre, de fatigue, d'élocution lente, de difficulté à écrire, de posture voûtée, de constipation, de symptômes dépressifs et de troubles du sommeil.

Pour ceux et celles qui aimeraient participer aux rencontres de l'organisme ou recevoir de plus amples renseignements sur les activités organisées, vous pouvez contacter Paul Girard au 418-817-0731.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer