Réaction au bilan de mi-mandat du maire

Une administration usée, selon l'ERD

La conseillère municipale Christine Boivin... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

La conseillère municipale Christine Boivin

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Une administration usée marquée par de nombreux scandales. C'est en ces termes que la conseillère municipale de LacKénogami et membre de l'Équipe du Renouveau démocratique (ERD), Christine Boivin, a réagi au bilan de mi-mandat du maire Jean Tremblay.

Par voie de communiqué, Mme Boivin affirme que les deux premières années du mandat ont été entachées de scandales touchant l'entourage du maire et de voyages aux frais de contribuables. Elle fait référence à ceux effectués à Nice par l'ex-conseiller municipal Fabien Hovington, l'ex-attaché du maire, Pierre Guillot, et des membres du conseil d'administration du Festival forestier de Shipshaw et ainsi que du conseiller Bernard Noël.Mme Boivin affirme que ces scandales s'ajoutent à la croissance faramineuse de l'endettement, les procès coûteux et les nombreuses manoeuvres pour contourner la loi. Elle cite en exemple le dossier du hangar aéroportuaire et celui du référendum sur l'ouverture de la rue de Viennes à Jonquière. Mme Boivin interroge la pertinence de dresser un bilan de mi-mandat deux mois avant que la moitié du mandat se soit écoulée.

L'élue de l'ERD affirme que la présence d'une opposition a permis d'améliorer certaines pratiques. «Il y a eu des progrès en ce qui concerne le contrôle des dons et subventions aux organismes. D'autre part, les sommes requises pour le déneigement ont été correctement prévues dans le dernier budget, après que nous ayons dénoncé la sous-budgétisation du déneigement», conclut la conseillère municipale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer