Ému par la photo du corps du jeune Alan Kurdi

Couillard parrainera une famille de réfugiés syriens

Philippe Couillard souhaite que le Québec accueille davantage... ((Photo Le Quotidien, Louis Potvin))

Agrandir

Philippe Couillard souhaite que le Québec accueille davantage de réfugiés syriens.

(Photo Le Quotidien, Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

Ému par la photo du corps du jeune Alan Kurdi, mort noyé, qui est devenu le symbole de la crise des migrants syriens, le premier ministre Philippe Couillard a décidé de participer personnellement à l'effort de solidarité internationale. Il a regroupé quelques personnes de la région afin de parrainer une famille syrienne désireuse d'immigrer au Québec.

Le député de Roberval a eu cette idée en discutant avec sa conjointe de cette photo, qui a été le détonateur éveillant les consciences sur le problème des réfugiés syriens, et ce, autour du monde. « Mon épouse Suzanne et moi, on a décidé de faire partie d'un groupe de parrainage. J'ai déjà contacté des personnes, des gens de grand coeur, qui ont décidé de poser ce geste-là avec nous. Je tiens à ce que la famille vienne s'établir dans la région et dans le nord du Lac-Saint-Jean spécifiquement », confie le premier ministre, dans une entrevue exclusive au Quotidien.

Les réfugiés peuvent venir s'établir au Québec via deux processus distincts, soit par la prise en charge de l'État ou par parrainage d'organismes ou de groupes d'individus de deux à cinq personnes. Cette deuxième option nécessite un engagement financier important, puisque les parrains doivent prendre en charge les coûts de logement, de nourriture et d'habillement des réfugiés pour une période d'un an, en plus de supporter les nouveaux immigrants dans leur démarche de francisation, d'emploi et de scolarisation, notamment.

Le chef du Parti libéral du Québec espère ainsi donner l'idée à d'autres Québécois de poser un geste concret pour ces gens dans le besoin. « Mon but en le disant, ce n'est pas de faire un spectacle, loin de là, mais que d'autres personnes de la région ou d'ailleurs au Québec se disent : "Qu'est-ce que je peux faire de mon côté?". Je voulais donner ce message qu'on est tous capables de poser un geste. Ça peut aussi bien être des dons à des organismes. Il y a beaucoup de façons d'aider. Chacun peut mettre sa petite goutte d'eau dans le verre », illustre-t-il, soulignant que le Québec a toujours été généreux lors de tragédies humaines, énumérant les « boat-people », le tremblement de terre d'Haïti et le raz-de-marée en Indonésie.

« Les distances ne veulent plus dire la même chose qu'avant. La photo du petit Alan est entrée directement dans nos maisons. Cette crise de réfugiés syriens, c'est la plus grande crise de réfugiés humanitaires depuis la Deuxième Guerre mondiale. On parle littéralement de millions de personnes. Chacun peut mettre sa contribution à l'effort de solidarité internationale », renchérit Philippe Couillard, qui s'attend à ce que le processus d'immigration de ses parrainés prenne plusieurs semaines.

Annonce

Hier avant-midi, les ministres Kathleen Weil et Christine St-Pierre ont dévoilé les mesures exceptionnelles que le Québec mettra en place en vue d'accueillir un plus grand nombre de personnes réfugiées, en particulier des réfugiés syriens, et de soutenir les efforts des organismes de coopération internationale québécois oeuvrant sur le terrain.

« On va augmenter beaucoup au Québec le nombre de réfugiés qu'on va accueillir. On va passer de 1200 à 3650 dès cette année. Et on va probablement reconduire ça l'an prochain. Donc, on devrait accueillir l'équivalent de 7230 réfugiés sur deux ans », rapporte M. Couillard.

Aussi, une cellule de crise interministérielle sera mise sur pied pour permettre de suivre l'évolution de la situation et d'assurer les liens avec les ministères et organismes impliqués.

Environ deux tiers des réfugiés que s'apprête à accueillir la province devraient provenir d'initiatives de parrainage.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer