Projet de véloroute urbaine à Chicoutimi

Le tracé se grefferait ainsi à des aménagements... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le tracé se grefferait ainsi à des aménagements déjà existants qui peuvent aussi bien conduire vers Jonquière que La Baie.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

Les hommes d'affaires Guy et Jeannot Harvey sont disposés à céder des droits passage sur leurs propriétés à la ville de Saguenay pour l'aménagement d'une « véloroute urbaine » à fort potentiel touristique, reliant les principaux axes de Chicoutimi.

Au cours d'un entretien avec Le Quotidien en début de semaine, Guy Harvey, de Gestion immobilière du même nom, a confirmé avoir rencontré des urbanistes de la ville pour lancer un projet de piste cyclable de 7,5 kilomètres au coeur des secteurs les plus fréquentés et les plus denses de l'arrondissement.

Avec carte et photos à l'appui, M. Harvey précise que le tracé en discussion fait le lien entre le parc de la Rivière-du-Moulin, les boulevards Talbot et Saint-Paul, la Pulperie et la zone portuaire. Le tracé se grefferait ainsi à des aménagements déjà existants qui peuvent aussi bien conduire vers Jonquière que La Baie.

« En joignant le parc de la Rivière-du-Moulin à la piste cyclable de la zone portuaire, ça formerait une boucle qui ferait le tour de la ville et qui donnerait accès à des commerces comme les centres commerciaux, des restaurants, des places d'affaires, des attractions touristiques et des espaces verts merveilleux. Ça pourrait devenir une véloroute urbaine qui pourrait même devenir un produit touristique intéressant », s'emballe l'homme d'affaires qui aimerait bien faire le legs de ces terrains à la communauté saguenéenne.Guy Harvey indique que depuis qu'il a rencontré les urbanistes de Saguenay pour faire part de son idée, le concept a beaucoup évolué en consultant Google Map et des cartes de la ville. « Les boisées entre Saint-Paul et Talbot offre un paysage méconnu des citoyens. La piste viendrait rejoindre le mont Sainte-Claire, situé en plein coeur de la ville, pour offrir une vue panoramique imprenable sur Chicoutimi avant de rejoindre le secteur de la Pulperie », explique l'homme d'affaires en montrant le trajet sur des cartes.Le tracé de piste cyclable imaginé par Guy Harvey a l'avantage de se profiler sur des terrains relativement plats, sur ce qu'on appelle traditionnellement le Plateau des Saguenéens. En partant derrière la Cage aux sport, les cyclistes traverseraient Talbot au feu de circulation de la Caisse Desjardins pour emprunter la rue des Laurentides. Un tronçon pourrait rejoindre la rue Des Maristes (d'où on peu se rendre facilement à la place d'affaires de Corneau et Cantin, de la SAQ Dépôt et du restaurant Scores).« Le circuit cyclable que j'ai imaginé permettrait également de relier les pistes cyclables de Jonquière et de rejoindre La Baie via le parc de la Rivière-du-Moulin. C'est un tracé sécuritaire et boisé qui relierait le centre-ville avec les centres commerciaux. Ce serait beaucoup plus facile pour les cyclistes de se déplacer pour le plaisir de la randonnée ou pour se rendre au travail », fait valoir l'initiateur du projet qui considère important une signalisation adéquate et des feux de circulation sécuritaires.Guy Harvey se dit prêt à participer à l'élaboration du projet en faisant des démarches auprès des hommes d'affaires qui possèdent des terrains situés sur le tracé, lequel compte aussi plusieurs terrains appartenant à la ville. « C'est un projet qui pourrait se réaliser sur plusieurs années.»

L'arrondissement de Jonquière a réussi à investir 7 millions $ pour relier son réseau de piste cyclables à la Véloroute des Bleuets il y a quelques années.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer