Parti conservateur

Première sortie des candidats

Les candidats conservateurs Ursula Larouche, Denis Lebel et... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Les candidats conservateurs Ursula Larouche, Denis Lebel et Caroline Ste-Marie, respectivement dans Jonquière, Lac-Saint-Jean et Chicoutimi-Le Fjord, ont tenu une première activité officielle dans le cadre de la campagne électorale fédérale.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'équipe régionale du Parti conservateur a débuté son travail de séduction auprès de l'électorat avec pour objectif la réélection d'un gouvernement majoritaire ayant à sa tête le premier ministre Stephen Harper.

Hier, le lieutenant québécois du premier ministre et député de Roberval, Denis Lebel, a présenté les candidates avec qui il travaillera pendant la campagne, soit Caroline Ste-Marie dans Chicoutimi-Le-Fjord et Ursula Larouche dans Jonquière.

Mme Ste-Marie, une mère de famille de cinq enfants et avocate en droit de la famille et de la jeunesse depuis 20 ans, a mentionné qu'elle était présentement à un tournant de sa vie et a décidé d'oeuvrer en affaires publiques. «J'ai regardé ce qui me ressemblait le plus et je considère que les choses les plus importantes, c'est le Parti conservateur qui les a faites. Les objectifs que je vise sont les baisses des impôts et taxes et de mettre de l'argent dans les poches des familles. Ce sont des choses concrètes. Il faut parler de choses qui touchent les gens», a déclaré Mme Ste-Marie.

Elle a ajouté que son travail au cours des prochains jours sera de rencontrer le plus de citoyens possible ainsi que les élus locaux afin de connaître les besoins de la population afin de présenter les enjeux régionaux.

Dans Jonquière, les conservateurs seront représentés par Ursula Larouche, une biologiste de formation et une spécialiste des questions de développement durable, environnement et ressources naturelles. Mme Larouche a oeuvré pendant une quinzaine d'années au sein de la défunte Conférence régionale des élus (CRÉ) dans les dossiers de la forêt boréale, ainsi qu'au Fonds de la recherche forestière du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mme Larouche n'est pas une étrangère chez les conservateurs puisqu'elle a oeuvré comme attachée politique auprès de Jean-Pierre Blackburn en 2007. «Depuis que les conservateurs ne sont plus au pouvoir dans le comté de Jonquière, ça fait juste dégringoler. Actuellement, dans le dossier du caribou et de la forêt, c'est M. Lebel qui est obligé d'intervenir dans notre comté. Ni le NPD ni le Bloc n'ont rien changé au cours des quatre dernières années.

Mme Larouche a mentionné que si elle est élue, elle entend agir comme guide auprès des gens d'affaires des élus municipaux pour faire cheminer les dossiers tandis qu'au plan environnemental et de la foresterie, elle souhaite être la voix de la population.

En conclusion, M. Lebel a mentionné que l'enjeu de la prochaine élection porte sur le leadership, sur le choix d'un chef qui saura poursuivre l'évolution positive du pays.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer