Enlèvement et séquestration

Cinq individus arrêtés

Le dernier individu a mis un peu plus... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le dernier individu a mis un peu plus de temps que les autres à se rendre aux policiers. Les agents lui ont finalement passé les menottes, vers 20h30.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Un jeune homme aurait été enlevé, séquestré, battu et blessé à l'arme blanche, hier après-midi, à Chicoutimi. Cinq individus qui seraient liés de près ou de loin à cette affaire ont été arrêtés en soirée. Les policiers de Saguenay devaient enquêter une bonne partie de la nuit et des accusations d'enlèvement, de séquestration et de tentative de meurtre pourraient être déposées.

En fin d'après-midi, hier, un homme de 20 ans s'est présenté chez son père, à Chicoutimi-Nord, gravement blessé. Les policiers ont rapidement été dépêchés sur place, puisque le jeune homme affirmait avoir été enlevé, séquestré, puis molesté. Il aurait également été blessé à l'arme blanche, mais, selon les autorités policières, on ne craindrait pas pour sa vie

«En fin d'après-midi, deux individus auraient forcé le jeune homme à monter à bord d'un véhicule. La victime les connaissait. Il a été amené quelque part où il aurait été attaché et battu. Il a reçu des coups de couteau et on a tenté de l'étrangler. Ensuite, les suspects l'auraient amené dans un guichet automatique pour le forcer à retirer de l'argent. Il a finalement été laissé à Chicoutimi-Nord et il a été en mesure d'aller chez son père», a expliqué le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier, lorsque joint hier en fin de soirée.

Après quelques heures d'enquête, les agents ont été en mesure de retracer le véhicule des suspects, près de la rue Anthyme-Larouche, à Rivière-du-Moulin. Un logement a été encerclé et une importante opération policière a été mise en branle. Au moment du passage du Quotidien sur les lieux, huit patrouilles de police étaient stationnées autour du logement dans lequel les suspects se trouvaient.

En tout, cinq personnes ont été arrêtées. Le véhicule qui aurait été utilisé pour enlever la victime a également été remorqué. «Cinq personnes ont été amenées au poste. Ce sont tous des individus connus des policiers. La victime est aussi connue de nos services. On ne sait pas encore si les cinq personnes arrêtées sont toutes liées à cette histoire. L'enquête nous le dira. Il y a beaucoup de travail pour les enquêteurs, qui vont travailler toute la nuit et aussi demain [aujourd'hui]», a expliqué Bruno Cormier.

Ce dernier n'a pas voulu dire si la victime avait été amenée dans le logement visité hier soir.

Les arrestations se sont déroulées sans incident. Le dernier individu a toutefois mis plus de temps que les autres à se rendre aux autorités policières. Il a fini par enjamber une fenêtre de l'appartement de la rue Anthyme-Larouche, avant de sortir, torse nu. Il a été fouillé, puis menotté, accoté à une camionnette. Les suspects ne semblaient pas armés.

«Je ne peux pas dire si tous les individus arrêtés seront accusés, mais il y aura certainement des comparutions demain matin [ce matin]», a noté l'agent Cormier.

Voisinage inquiet

De nombreux résidants du secteur s'étaient massés à proximité du logement visité par les policiers. D'autres s'étaient confortablement installés sur leur balcon, en regardant les agents à l'oeuvre.

«Ça brasse ici depuis quelque temps. C'est rendu dangereux», a affirmé une voisine.

«Je viens d'emménager et je pensais que c'était tranquille, mais ce n'est pas vraiment le cas», a affirmé une autre résidente de la rue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer