Résidence pour personnes handicapées à Desbiens

Un rêve qui s'est envolé en fumée

Ce qui devait être un projet de résidence... ((Photo le Quotidien, Laura Lévesque))

Agrandir

Ce qui devait être un projet de résidence pour personnes handicapées est rapidement parti en fumée, hier matin, à Desbiens.

(Photo le Quotidien, Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

Ce qui devait être un projet de résidence pour personnes handicapées est rapidement parti en fumée, hier matin, à Desbiens. Un incendie a lourdement endommagé un bâtiment de la rue Hébert, connu pour avoir notamment abrité un hôtel et des restaurants-bars.

Il y a plusieurs années, l'édifice a été transformé en immeuble résidentiel. Plus récemment, des chambres avaient été aménagées au deuxième étage pour recevoir de futurs pensionnaires.

« Le projet ne peut même pas être mis sur la glace, il n'y a plus de glace », a exprimé, en larmes Stéphanie, la locataire des lieux et responsable de cette future résidence, dont le permis n'avait toutefois pas été délivré.

« Les démarches ont été enclenchées, mais on n'avait pas encore eu l'autorisation », ajoute celle qui demeurait au premier étage de la grande maison et qui espérait toujours sauver quelques appareils électroniques et souvenirs.

Cette dernière s'était absentée quelques heures, hier matin. C'est pendant son absence que l'incendie a éclaté. « Je ne suis pas partie longtemps et c'est la seule fois que je me suis absentée dans les derniers jours. Mon chien se trouvait sur mon lit à l'arrivée des pompiers. Ils ont dû le traîner », précise la dame qui se faisait consoler par ses proches.

Cause inconnue

L'incendie s'est déclaré aux alentours de 9 h 30, hier. Une employée de la ville de Desbiens a alerté les autorités après avoir aperçu de la fumée s'échapper du toit. Personne ne se trouvait à l'intérieur de la grande maison. Les voisins ont quant à eux reçu l'ordre de rester à l'extérieur de leur domicile, le temps d'éteindre les flammes.

Au moment d'écrire ces lignes, la cause de l'incendie était toujours inconnue.

« Une vingtaine de pompiers sont présents. À notre arrivée, l'incendie était localisé dans les combles. On a donc concentré les efforts pour contenir l'incendie à cet endroit. Mais les dommages sont considérables, surtout en raison de l'eau », précise Maxime Fortin, du Service incendie d'Alma.

Présent sur les lieux, le maire de Desbiens, Nicolas Martel, était visiblement découragé par ce énième incendie sur la rue principale de sa municipalité en moins de trois ans.

« Je trouve ça malheureux. C'est le quatrième incendie sur la rue Hébert en près de deux ans. Plusieurs des sinistrés de ces incendies n'avaient pas d'assurances. Donc, c'est triste pour eux. Et c'est aussi une rue passante, ce qui n'amène pas d'amélioration sur cette artère », laisse tomber le maire qui s'apprêtait à contacter la Croix-Rouge dans le but d'aider la locataire des lieux.

Circulation perturbée

La route 169, qui traverse la municipalité de Desbiens, a été complètement bloquée pendant plus d'une heure, hier, paralysant la circulation provenant de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et Chambord. Les automobilistes ont été invités à emprunter un détour pour se rendre à destination, mais à partir de 11 h 30, la circulation a été de nouveau permise sur une voie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer