Un rival de taille pour François Beaumont

Pas question de s'arrêter

Malgré un diagnostic de cancer du côlon entendu... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Malgré un diagnostic de cancer du côlon entendu en mars, François Beaumont n'a jamais songé à mettre de côté son amour de la compétition et de la forme physique.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Serge Émond
Le Quotidien

Dans les résultats d'une compétition se cachent quelques fois de grandes victoires personnelles qui dépassent largement une simple place au classement. François Beaumont en a savouré une, dimanche, à Magog, quand il a complété le triathlon sprint du Trimemphré.

L'athlète de Jonquière est un habitué des compétitions de haut niveau. Il compte plusieurs triathlons à son palmarès et il s'est qualifié, l'an dernier, pour le Championnat mondial de triathlon sprint (0.8 km de natation, 20 km de vélo et 5 km de course) qui se déroulera dans quelques semaines à Chicago.

Malgré cette vaste expérience, sa performance à Magog, dimanche, a eu une saveur très particulière. En mars dernier, il a appris qu'il doit se frotter à un adversaire bien plus redoutable que n'importe quel athlète, le cancer du côlon. Après avoir subi une opération, le 23 avril, qui visait principalement à retirer la tumeur cancéreuse, il a entrepris des traitements de chimiothérapie, en juin, en raison de métastases au foie. Il fait face à une série de douze traitements, à raison d'un traitement toutes les deux semaines.

«Après un traitement, je suis à terre pendant deux ou trois jours, mais j'ai réussi à me préparer des cycles d'entraînement d'une dizaine de jours entre les traitements, raconte le Jonquiérois. Je me suis rendu à Magog pour le fun, en fin de semaine. Nous étions une dizaine d'amis et nous avions loué un chalet pour l'occasion. Je n'avais pas d'objectif de performance. Je voulais seulement profiter du moment présent. Je voulais juste finir la course.

«J'avais quand même une bonne forme. J'étais peut-être à 75 ou 80 pour cent de ma forme habituelle. C'était stressant, dimanche. Le stress était différent parce qu'on ne sait jamais comment le corps va réagir. Tout s'est bien passé finalement, mais la course a été plus émotive que les précédentes. Elle avait une saveur différente.»

Malgré la mauvaise nouvelle entendue en mars, François Beaumont n'a jamais songé à mettre de côté son amour de la compétition et de la forme physique. Il a repris ses activités dès qu'il a été en mesure de le faire, environ six semaines après l'opération.

«Ça dépend comment on voit la vie, avance François Beaumont. J'ai toujours été un optimiste. Je n'ai jamais été découragé. Apprendre qu'on souffre d'un cancer est un choc, mais la vie continue quand même et il faut en profiter.»

Compétitions à venir

Champion de son groupe d'âge de la Coupe du Québec en 2014, François Beaumont n'a pas l'intention d'en rester là. Il entend participer à une autre compétition à Verdun, dans deux semaines, et il se rendra à Chicago pour le championnat mondial, avec Mathieu Pageau et Jérôme Lacroix.

«Je cible les compétitions qui sont assez loin après un traitement pour me donner le temps de retrouver une bonne forme, précise François Beaumont. La compétition de Magog était ma première depuis que j'ai appris la nouvelle. Avec la chimiothérapie, je ne tolère pas le froid après mes traitements. Je ne peux donc nager qu'une semaine sur deux.»

Dans les heures qui ont suivi la conclusion du triathlon sprint de Magog, François Beaumont a publié un message sur sa page Facebook pour partager sa fierté d'avoir relevé ce défi. Sans chercher à servir d'exemple, il sait très bien que sa façon de voir les choses peut aider d'autres personnes dans la même situation que lui.

«Je ne le fais pas pour ça, mais si je peux encourager du monde, tant mieux, note François Beaumont en conclusion. Je sais que le cancer touche beaucoup de monde. Mais je crois qu'il faut faire ce qu'on aime quand même.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer