Projet de 375 000$ pour Saint-Gédéon

Un nouveau visage pour la marina

La Corporation de développement socio-économique de Saint-Gédéon veut... ((Photo le Quotidien, Laura Lévesque))

Agrandir

La Corporation de développement socio-économique de Saint-Gédéon veut transformer le site bordant le club nautique Belle-Rivière en un parc municipal attractif et familial.

(Photo le Quotidien, Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Laura Lévesque
Le Quotidien

Saint-Gédéon veut faire du secteur de la marina le plus beau parc municipal de la région. La Corporation de développement socioéconomique travaille sur un projet frôlant les 375 000$ pour aménager le terrain bordant le club nautique Belle-Rivière, situé près de l'entrée de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix.

Barbecues communautaires, mobiliers urbains, éclairage, jeux pour enfants, promenade en bois sur le bord de la rivière, agrandissement de la rampe de mise à l'eau: le vaste terrain changera complètement de visage.

«Nous voulons un endroit où les gens se rencontrent et passent du temps en famille. Un endroit pour manger ou marcher. Car ce terrain est exceptionnel de par son emplacement. Il est entouré par la rivière. C'est aussi un endroit de prédilection pour les pêcheurs. Nous voulons donc doubler la capacité actuelle du débarcadère public», énumère le maire, Jean-Paul Boucher, précisant que le projet est mené par la corporation, un organisme à but non lucratif, et non la ville, comme l'exige le nouveau programme fédéral de subvention, PIC150.

La corporation de développement souhaite développer ce secteur depuis quelque temps déjà. Des plans avaient d'ailleurs été réalisés. Mais la récente sortie de ce programme a poussé la municipalité à accélérer les choses.

«Le projet a été déposé il y a quelques semaines, immédiatement lorsque nous avons vu le programme. Nous étions chanceux, car notre projet était prêt à déposer. Les plans avaient déjà été faits. Nous attendons une réponse pour l'automne et si nous l'obtenons, les travaux vont rapidement débuter», précise Alexandre Garon, directeur de la corporation développement socio-économique de Saint-Gédéon.

Si le projet est retenu, Ottawa payera 50% des travaux. En vue de réaliser cet aménagement, la Ville avait déjà réservé 150 000$ dans le plan des immobilisations.

«Nous avions mis de côté cet argent, donc nous serons prêts. Nous avons aussi bon espoir de décrocher cette subvention, car le projet répond très bien aux critères», croit le maire, Jean-Paul Boucher.

L'un des critères principaux est que l'infrastructure doit être communautaire et accessible au public lorsque le projet sera complété.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer