95e Expo agricole de Chicoutimi

Initier les jeunes à l'agriculture

Jacques Legault, de Longueuil, est employé d'Amusements spectaculaires... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Jacques Legault, de Longueuil, est employé d'Amusements spectaculaires depuis 43 ans. Il en est à son 40e passage à l'Expo agricole de Chicoutimi.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La 95e édition de l'Expo agricole de Chicoutimi a pris son envol, hier après-midi. Une fois de plus, la mission de la fête foraine est de faire connaître à la population urbaine la vraie agriculture. Et cette année, l'organisation mise davantage sur la présence des tout-petits avec deux spectacles d'Atchoum le clown.

Rencontré quelques heures avant l'ouverture du site, le directeur général de l'événement, Louis-Joseph Jean, a avoué vouloir initier les jeunes à l'agriculture. En les attirant avec les spectacles gratuits d'Atchoum et ses Microbes (hier soir et cet après-midi, à 14 h), M. Jean espère qu'ils en apprendront plus sur les réalités de la terre.

«Ils voient des animaux en dessins animés à la télévision, mais pas en réalité. Ici, par exemple, ils pourront voir la traite des vaches, les éleveurs qui préparent leurs animaux, etc. L'Expo agricole, ce n'est pas un festival, c'est une foire. L'agriculture est une industrie, et on veut amener le public à réfléchir et l'inciter à conserver son agriculture locale», a-t-il précisé, tout en ajoutant que les tout-petits pourront une fois de plus s'amuser avec les nombreux animaux de la petite ferme.

Bien entendu, les amateurs de chevaux y trouveront également leur compte, notamment avec le derby, une compétition de chevaux attelés, et le gymkhana. Les traditionnels manèges d'Amusements spectaculaires sont présents pour amuser petits et grands, sans compter les compétitions d'élevage (Jersey, Ayrshire et Holstein), les spectacles canins, etc.

Ancienneté

Lors du passage du Quotidien, hier matin, le site fourmillait d'employés qui s'affairaient à préparer les kiosques et à finaliser les derniers détails. C'était notamment le cas de Jacques Legault, de Longueuil, employé d'Amusements spectaculaires depuis 43 ans. Il en est à son 40e passage à l'Expo agricole de Chicoutimi.

«Ce qui est agréable, c'est de voir le sourire ou la frustration des gens, a souligné avec amusement celui qui oeuvre dans un kiosque de jeux d'habiletés, celui où les participants doivent faire rouler des boules dans des cibles. Cette semaine, à Chicoutimi, je devrais donner des milliers de toutous à mon kiosque et entre 14 000 et 18 000 parties vont se jouer.»

Et les jeux, ils sont truqués? «Non, tout est dans le bras, la tête et les muscles!», a-t-il déclaré au photographe qui doutait de la «fiabilité» des jeux d'adresse.

«À Chicoutimi, les gens sont joviaux, sociables. Ils sont contents de nous voir arriver», a-t-il ajouté.

La semaine dernière, M. Legault était à Saint-Pascal-de-Kamouraska et, la semaine prochaine, il se rendra du côté de Lévis pour le Festivent.

Minions

Une chose saute aux yeux tout de suite en arrivant. Il y a des toutous des Minions dans tous les stands de jeux.

«La compagnie où on les achète est en rupture de stock! Il n'y en aura plus pour les autres ''spots''», a pour sa part raconté Stéphane Richard, responsable du jeu de fléchettes où il faut atteindre des étoiles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer