Comme condition à la fusion avec Chambord

Desbiens demande l'annexion rapide des villégiateurs

Chambord doit céder à Desbiens les trois secteurs... ((Photo le Quotidien, Laura Lévesque))

Agrandir

Chambord doit céder à Desbiens les trois secteurs de villégiateurs litigieux avant le 1er janvier 2016. C'est ce qu'exigent les élus desbienois dans leur offre de fusion complète entre les deux municipalités.

(Photo le Quotidien, Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Chambord doit céder à Desbiens les trois secteurs de villégiateurs litigieux avant le 1er janvier 2016. C'est ce qu'exigent les élus desbienois dans leur offre de fusion complète entre les deux municipalités.

Pour éviter de perdre du temps pendant les procédures de fusion, qui s'avèrent longues et laborieuses, Desbiens veut prendre rapidement possession des domaines des Marais et du Norois ainsi que du chemin de la Pointe-aux-Trembles. Ceci permettrait à la municipalité de fournir les quelque 80 villégiateurs en services d'eau et d'égout, et ce, durant les démarches de regroupement.

C'est d'ailleurs pour éviter de voir partir ces riverains que le maire de Chambord a suggéré de souder entièrement les deux localités. En juin dernier, les villégiateurs ont entamé des démarches pour annexer leur secteur à la ville voisine pour obtenir des services municipaux.

« On pense que c'est une offre raisonnable. On ne peut pas se lancer dans des démarches de fusion qui sont longues et ne rien faire pour les villégiateurs des secteurs visés par l'annexion. Le statu quo est inacceptable pour ces secteurs. Mais en acceptant cette condition, le conseil de Chambord enverra le message clair de leur désir de travailler ensemble », exprime le maire de Desbiens Nicolas Martel, qui a accepté, hier, de lever le voile sur les conditions en vue d'une fusion.

Les élus desbienois demandent également à ce que cette cession soit permanente. C'est-à-dire qu'en cas d'un résultat négatif à la fusion, dans le cadre d'un référendum, les secteurs de villégiateurs appartiendraient toujours à Desbiens.

« Cette cession du territoire permettra d'éviter qu'on se retrouve à la case départ sur les citoyens votent non à la fusion. », ajoute M. Martel.

Les élus de Chambord analysent actuellement cette offre soumise lundi. En entrevue, le maire Gérard Savard avait mentionné qu'une décision serait prise à la fin de l'été. Les élus de Desbiens attendent quant à eux une réponse avant le 16 août prochain. Sinon quoi, les démarches d'annexion des trois secteurs de villégiateurs seront accélérées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer