Fusion avec Chambord

Desbiens impose des conditions

Les villégiateurs du chemin de la Pointe-aux-Trembles et... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Les villégiateurs du chemin de la Pointe-aux-Trembles et des domaines des Marais et du Norois, des secteurs limitrophes, ont amorcé, en juin dernier, les démarches d'annexion pour avoir accès à des services municipaux d'eau et égout de Desbiens.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Desbiens répond favorablement à la proposition de fusion avec Chambord, mais sous plusieurs conditions. Le maire Nicolas Martel a déposé, hier matin, une offre formelle au maire Gérard Savard. Ce dernier avait suggéré une fusion complète avec la municipalité voisine pour éviter de voir partir les quelque 80 villégiateurs qui ont entamé une démarche d'annexion avec Desbiens.

«On a déposé une proposition avec des conditions. On croit que Desbiens peut tirer profit d'une fusion complète, mais avec des conditions. On doit maintenant attendre la réponse de Chambord à notre proposition», confirme Nicolas Martel.

Ce dernier n'a pas voulu dévoiler publiquement ces conditions. Le maire devrait le faire aujourd'hui ou au cours de prochains jours.

Gérard Savard, qui a amorcé le débat d'une fusion complète, doit maintenant analyser la proposition de Desbiens.

«On se donne le reste de l'été pour réfléchir à tout ça et analyser la proposition. Pour l'instant, je crois que nous avons tous besoin de vacances», a exprimé le maire Chambord, qui a vu son début de saison estivale marqué par la volonté de citoyens de vouloir joindre leur territoire avec la municipalité voisine.

Projet d'annexion?

Les discussions de fusion complète ne mettent pas un terme aux démarches d'annexion de trois secteurs de villégiateurs de Chambord à la municipalité de Desbiens. Réclamé par 80 résidants, le projet suit son cours, précise le maire Nicolas Martel. «Une fusion complète, ça peut prendre bien du temps. La démarche d'annexion est plus simple. Et on suit toujours le protocole. Présentement, on est à l'étape des discussions avec la municipalité. Des discussions exigées par le protocole établi par le ministère. La réponse de Chambord à notre proposition déterminera la suite des choses», explique le maire de Desbiens.

Les villégiateurs du chemin de la Pointe-aux-Trembles et des domaines des Marais et du Norois, des secteurs limitrophes, ont amorcé, en juin dernier, les démarches d'annexion pour avoir accès à des services municipaux d'eau et égout de Desbiens. Ne voulant pas perdre les 80 riverains, qui rapportent des revenus intéressants à la municipalité, le maire de Chambord a proposé une fusion complète des deux villes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer