Une coiffeuse compétitionne à Las Vegas

Un rêve pour Mélissa Tremblay

Mélissa Tremblay est prête à relever le défi... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Mélissa Tremblay est prête à relever le défi de réaliser son oeuvre qu'on peut voir en arrière plan, devant jury à Las Vegas.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Marcoux
Le Quotidien

Mélissa Tremblay, une coiffeuse de Chicoutimi, participera à une compétition internationale de coiffure, le Trend Vision 2015 Award à Las Vegas, les 18 et 19 juillet.

Le concours rassemble des coiffeurs de partout dans le monde qui proposent leur inspiration des tendances actuelles. Mélissa Tremblay fait partie des sept finalistes canadiens, parmi les 300 coiffeurs ayant soumis leur candidature. Elle s'est fait remarquer dans la catégorie Color Vision. La tournure des événements dépasse les attentes de la principale intéressée.

«C'est un rêve que je vis présentement, affirme-t-elle. C'est presque trop beau pour être vrai ce qui m'arrive. Au début je ne le réalisais pas. Mon objectif était d'être dans les 15 finalistes (en demi-finale). C'est au-delà de mes espérances!»

La coiffeuse de 33 ans devra recréer la même coiffure qui l'a menée en finale, mais sur un autre mannequin. Elle s'exécutera en trois heures devant jury.

Cette compétition permet à Mélissa Tremblay d'exploiter ses talents artistiques au maximum. Elle a la chance de se lancer dans quelque chose de moins traditionnel, qu'elle ne ferait probablement pas à son travail chez Coiffure Pro Style.

«C'est comme un petit plus pour moi, explique celle qui pratique le métier depuis 15 ans. Je veux me surpasser et faire autre chose qu'en salon. C'est ma passion, j'en mange!»

Fébrile

Bien qu'un peu fébrile à l'idée de s'envoler demain en direction de Las Vegas, Mélissa Tremblay n'est pas encore stressée. Elle a confiance en ses moyens. Elle sait que la compétition lui procure une belle visibilité.

«Je sais que cela peut être un tremplin pour moi, je ne me mets pas de barrières dans la vie. Je n'ai pas peur de ce qui s'en vient, j'ai plus peur de laisser mes deux enfants ici pendant ce temps-là, lance-t-elle à la blague. J'ai confiance, je vais rester dans ma bulle. Rendu à ce niveau, ça va dépendre juste des juges. Tout le monde a du talent.»

Lors de la compétition, rien n'est laissé au hasard. En passant par la tenue du mannequin et par son maquillage, tous les aspects de ce qu'elle présentera aux juges ont été préparés depuis longtemps.

La coiffeuse sera évaluée à 70% pour la couleur des cheveux et à 30% pour le résultat final. Le gagnant du Trend Vision 2015 Award accédera automatiquement au mondial, une compétition en Allemagne cet automne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer