Le projet de Dany Saint-Pierre retenu

De trou de boue à piste de course

Les activités du troue de boue de Saint-Jean-Vianney... (- photo archives, le progrès-dimanche)

Agrandir

Les activités du troue de boue de Saint-Jean-Vianney seront réglementées avec l'aménagement d'un complexe de sports motorisés doté de pistes de course, un projet de 4 millions$.

- photo archives, le progrès-dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Un complexe de sports motorisés devrait voir le jour à Saint-Jean-Vianney. Le projet évalué à environ 4 millions$, présenté par un groupe de promoteurs issu du domaine privé, permettra de rendre plus sécuritaires les activités du célèbre trou de boue, en plus d'offrir des compétitions d'envergure de type «Monster Truck» et «Mud Drag».

L'aménagement d'une piste d'accélération (drag de rue) et d'une zone de circuit routier en asphalte et en terre battue est également prévu.

Le Chicoutimien Dany Saint-Pierre possède plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la course automobile et est impliqué dans l'organisation d'événements sur plusieurs circuits du Québec. Il a été coureur et a contribué à l'organisation de rallyes et de compétitions de prestige. Lui et ses partenaires ont également tenté de relancer les activités de l'autodrome Saint-Paul il y a quelques années, mais le projet n'a pu voir le jour. Promotion Saguenay a invité Dany Saint-Pierre à soumettre un projet dans le cadre de l'appel de propositions soumis par la Ville pour le développement de Saint-Jean-Vianney. Au total, dix soumissions ont été présentées par des citoyens ou organismes dans les catégories agricole, historique et culturel, de conservation, récréotouristique, environnemental, récréatif (activités motorisées et nautisme) et scientifique.

Le projet de Dany Saint-Pierre a reçu l'aval des comités des Terres publiques intramunicipales (TPI) et multiressource de Saguenay le 22 juin dernier, une étape nécessaire puisque le site de Saint-Jean-Vianney est situé sur des terres de la Couronne. Le tout est conditionnel à l'obtention d'une autorisation de la Commission pour la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), ce qui ne devrait être qu'une formalité.

Si tout va comme prévu, les travaux de la phase 1 devraient débuter au printemps de 2016. Le premier volet du projet consiste en la création d'un parc de boue circonscrit par un tumulus de terre d'une hauteur de 20 pieds. À l'intérieur, un circuit ovale en terre battue permettant d'accueillir des courses de stock-car, des rallyes et de l'accélération sur boue verra aussi le jour. Un stationnement de 2500 cases sera mis à la disposition des amateurs.

«On veut vraiment que les coûts d'accès au site soient minimes afin de ne pas réduire l'achalandage. Ces activités sont très populaires», fait valoir Dany Saint-Pierre, qui a accepté d'expliquer les grandes lignes de son projet au Progrès-Dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer