Concerts de la cathédrale

Orgue et voix raffinée enchantent

La soprano Sophie de Cruz et l'organiste Gabrielle... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

La soprano Sophie de Cruz et l'organiste Gabrielle Tessier ont offert hier soir le deuxième concert d'été de la série présentée en juillet à la cathédrale de Chicoutimi

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

L'acoustique, la lumière qui filtre à travers les vitraux, la grandeur et la beauté des lieux. Définitivement, la cathédrale de Chicoutimi est un endroit où il fait bon écouter la musique. L'organiste Gabrielle Tessier et la soprano Sophie de Cruz en ont fait la démonstration hier soir en charmant le public dans le cadre du deuxième concert d'été présenté dans le lieu de culte.

Les deux artistes ont proposé un programme qui a permis au public attentif de se laisser tantôt bercer, tantôt secouer par les notes. Chaque pièce du programme a été chaudement applaudie par les quelque 350 personnes réunies pour l'occasion.

L'organiste Gabrielle Tessier a amorcé le concert avec vitalité avec Praeludium en sol mineur de D. Buxtehude.

Puis la soprano Sophie de Cruz a joint sa voix aux notes pour In furore de Vivaldi. Par la couleur raffinée de sa voix, elle a ajouté en intensité à la soirée.

Rapidement, le public a oublié qu'il regardait le concert sur un écran géant placé devant l'autel. Au contraire, grâce aux plans rapprochés de la caméra présente dans le jubé, il avait l'impression d'avoir un accès privilégié à chacun des mouvements de l'organiste, à chacune des expressions faciales de la soprano.

Le duo a proposé une touchante interprétation de Domine Deus, extrait du Gloria de Vivaldi puis de Choeur de voix humaines avant un bref entracte.

Alleluja, extrait du motet Exsultate a ensuite permis de constater l'étendue de registre de la voix de Sophie de Cruz.

Puis la présentation d'Ave Maria, dans l'établissement religieux qu'est la cathédrale, avait quelque chose de touchant.

Gabrielle Tessier a offert une interprétation vive et intense de Sortie en Mi bémol en solo. Les gros plans de la caméra sur les mains de l'organiste ont permis d'apprécier tout son travail.

Finalement, après avoir vu le public se lever pour manifester son appréciation, les deux artistes sont revenues pour offrir quelques douces notes, laissant les spectateurs quitter les lieux avec un sentiment d'apaisement.

Le prochain concert d'été de la Cathédrale de Chicoutimi sera offert le mardi 14 juillet. L'organiste Régis Rousseau et le quatuor vocal Voix d'hommes seront réunis pour l'occasion. Le mardi suivant, 21 juillet, Sylvain Barrette, organiste, et Michel Cervant, baryton-basse, proposeront leur programme au public. Exceptionnellement, c'est le lundi suivant, 27 juillet, que l'organiste Robert Girard et la soprano Hélène Guilmette clôtureront la série de concerts d'été.

Tous les concerts sont présentés à 20 h. L'entrée est libre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer