Centre sportif Benoît-Lévesque

Projet de rénovation de 6,2 M $

Voici à quoi pourrait ressembler le centre Benoît-Lévesque... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

Voici à quoi pourrait ressembler le centre Benoît-Lévesque après les travaux de rénovation.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La ville de Roberval va rénover le centre sportif Benoît-Lévesque pour le rendre plus moderne et plus spacieux; un investissement de 6,2 M$.

Le conseil municipal a dévoilé hier soir les maquettes de l'aréna revampé. «Il n'a pas eu de rénovation majeure depuis 40 ans à part le remplacement des bandes et l'amélioration des chambres lors de Hockeyville. C'est urgent de faire des rénovations», a mentionné le maire Guy Larouche.

Ces travaux sont conditionnels à l'obtention d'une subvention qui représenterait 50% des coûts de la part des gouvernements. Une demande a été acheminée dans le cadre du Programme de soutien des installations sportives et récréatives.

De plus, une somme de 500 000$ pourrait être prise dans le montant provenant de la taxe d'accise sur l'essence. «La population payerait 42% du projet, soit 2,6 M$. Ce qui n'est pas énorme pour des travaux de cette envergure», a justifié le magistrat.

L'entrée du centre sportif sera complètement refaite. Un escalier sera aménagé à l'entrée pour donner accès aux gradins qui seront avancés vers les bandes. Les gradins seront fermés, ce qui permettra de faire de l'entreposage et d'y aménager des chambres. À ce chapitre, le secteur actuels des vestiaires sera complètement modifié.

La bâtisse sera agrandie d'un côté et l'isolation sera refaite.

Pour ce qui est du système de réfrigération, son replacement n'est pas inclus dans ce projet. La ville veut bénéficier d'un autre programme qui va permettre d'éponger une bonne partie de la facture évaluée à 1 M$.

Le début des travaux est prévu pour avril 2016 pour se terminer en août.

Le maire pense que ces améliorations vont permettre d'accroître l'utilisation de la glace. Il s'agira aussi d'un avantage pour attirer des spectateurs aux matchs des Sabres junior.

Stationnement

La ville s'est entendue avec l'homme d'affaires Michel Gravel pour utiliser un terrain vague au centre-ville pour le transformer en stationnement. La ville a accepté d'attribuer un congé de taxe de 1650$ annuellement en échange de l'aménagement du terrain pour en faire un stationnement de 25 places. «Ça va améliorer le coup d'oeil dans le secteur de la marina et ça va nous ajouter des places. On en a besoin», a expliqué Guy Larouche.

Toujours au centre-ville, les élus robervalois espèrent qu'un acheteur va se manifester quand l'édifice de l'ancien bar La Jungle sera vendu par le procureur général du Québec. Cet immeuble appartenant au trafiquant de drogue Mario Paré a été saisi par le Tribunal.

lpotvin@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer