Arvida

Trois autres saules déracinés

Un arbre est tombé sur les terrains de... ((Photo Le Quotidien, Marianne L. St-Gelais))

Agrandir

Un arbre est tombé sur les terrains de l'école secondaire Riverside, il y a quelques jours.

(Photo Le Quotidien, Marianne L. St-Gelais)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

Les arbres continuent de tomber sur le territoire d'Arvida. Ce week-end, trois saules couchés au sol ont été signalés aux autorités.

Ce n'est pas la première fois que des arbres d'un âge vénérable tombent sur des terrains d'Arvida. Vendredi, un gros saule s'est retrouvé sur le bord du boulevard du Saguenay, sur le terrain de l'école secondaire Riverside. Le Quotidien s'est rendu sur place, hier après-midi, afin de constater les dires d'un citoyen. En effet, un énorme saule s'est cassé avant de s'écraser au sol.

«Ça n'a pas de bon sens, c'est sur le terrain d'une école en plus, c'est dangereux. Heureusement qu'il n'y avait personne dans le coin lorsque c'est arrivé», a affirmé un citoyen inquiet qui a communiqué avec Le Quotidien.

Le conseiller municipal du secteur, Carl Dufour, a été mis au fait de la situation. Dès ce matin, il vérifiera auprès du service d'arboristerie afin de savoir si le terrain est de juridiction municipale. «C'est la première chose que je ferai lundi. C'est vrai que c'est un gros arbre. S'il s'agit d'un terrain de la Ville, nous ferons le nettoyage du terrain rapidement», a affirmé le conseiller municipal.

Terrain de soccer

Un peu plus loin, deux autres saules se sont abattus sur un terrain de soccer du parc Moritz situé face au Palace, sur le boulevard Mellon. Encore une fois, certains citoyens se sont montrés inquiets, puisque le terrain est visité par les enfants régulièrement. L'un des saules est en effet tombé tout près d'un but de soccer, installé sur place. Les deux saules se seraient abattus au cours du week-end.

Ce terrain appartient à Rio Tinto. Le Quotidien a contacté la responsable des communications Xuan-Lan Vu à ce sujet, hier en fin de journée. La dame a confirmé que le terrain appartenait à la multinationale, mais n'avait pas été mise au courant de la situation. Un suivi sera fait ce matin.

De vieux saules

Les arbres d'Arvida, donc certains ont été plantés au début des années 20, causent du fil à retordre à la municipalité depuis quelques années. Lorsque ce n'est pas la maladie hollandaise de l'orme qui pose problème, c'est l'âge avancé des saules. Au mois de mai dernier, de forts vents avaient balayé plusieurs arbres, plantés il y a des dizaines d'années sur des terrains résidentiels du quartier Sainte-Thérèse.

Carl Dufour assure que Saguenay contrôle la situation. «Depuis les forts vents du mois de mai, nous avons procédé à un grand ménage et certains arbres ont été abattus par nos services. Les saules ne sont pas malades, mais ils sont à bout d'âge. S'il vente ou s'il pleut, certains se déracinent. Nous avons examiné plusieurs d'entre eux, afin d'éviter que d'autres tombent sur les terrains. Les souches ont également été enlevées», a affirmé le conseiller municipal.

Carl Dufour prévoit planter de nouveaux arbres dès l'an prochain, afin de remplacer les plus âgés. «Chaque année, nous plantons pour 40 000$ d'arbres dans le quartier. C'est important de garder notre verdure. Mais nous continuons à garder l'oeil ouvert pour ce qui est des saules et des ormes en mauvais état», a ajouté M. Dufour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer