Québec et Ottawa investissent dans la forêt régionale

3 M$ pour les routes en forêt

Laurent Lessard, Phillipe Couillard, Denis Lebel et Serge... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

Laurent Lessard, Phillipe Couillard, Denis Lebel et Serge Simard ont annoncé que trois des 19,2M$ promis pour réparer les chemins en forêt seraient investis au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Québec et Ottawa annoncent une somme de 19,2 M$, dont 3 M$ pour la région, afin de réparer et entretenir les routes en forêt. Une somme dont ne pourra pas bénéficier directement l'industrie forestière.

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard, le ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales et ministre de l'Agence de développement économique du Canada, Denis Lebel, et le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs Laurent Lessard, en ont fait l'annonce hier.

Les ZECS, pourvoiries, MRC et municipalités pourront faire des demandes auprès du gouvernement pour obtenir de l'aide principalement pour réparer des ponts et ponceaux. Comme le territoire est vaste, 250 000 km de chemins multiusages, les besoins sont nombreux. « Nous sommes la région qui reçoit la plus grande distribution d'argent et c'est normal, parce que c'est chez nous qu'il y a le plus grand territoire faunique. Les travaux seront réalisés prioritairement sur les chemins utilisés pour les sites de villégiature et ceux qui pratiquent le plein air. On cible les traverses de cours d'eau à cause de leur usure plus rapide. On a la responsabilité d'investir pour donner accès au territoire, mais avant tout pour assurer la sécurité des utilisateurs », a déclaré hier Philippe Couillard lors d'une annonce à Roberval.

Une aide appréciée notamment par la MRC Maria-Chapdelaine qui a dû procéder au cours des dernières année à des travaux urgents causés par la crue printanière. Les sommes investies ont été de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Pour sa part, Denis Lebel a souligné l'importance du partenariat entre le Québec et Ottawa. « Quand on a des sommes de disponibles, on discute avec nos confrères du Québec pour connaître leurs priorités. L'an dernier ç'a été les chemins multiressources, auparavant ç'a été la sylviculture. On a appuyé cette priorité tout en respectant le champ de compétence provincial. On travaille ensemble pour le développement », a-t-il mentionné. Le fédéral injecte la moitié du montant disponible, soit 9,6 M$.

L'enveloppe annoncée de 19,2 M$ s'échelonne sur trois ans.

Le ministre Lessard a tenu à préciser que les sommes à investir étaient importantes pour assurer la pérennité de ces chemins. Il a donné l'exemple de la région. « L'année passée, il y a eu de gros coups d'eau.

«Une somme de 1,4 M$ a été dégagée pour soutenir une dizaine de projets qui nécessitaient des travaux urgents. Quand un pont part, ça coûte cher à remplacer », a-t-il illustré.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer