Démolition de la Scierie Saguenay

La Ville près de s'entendre avec Résolu

Les jours des vieux bâtiments délabrés de la... ((Photo Le Quotidien))

Agrandir

Les jours des vieux bâtiments délabrés de la Scierie Saguenay, au coeur du secteur centre commercial et résidentiel de Bagotville, sont comptés.

(Photo Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Les jours des vieux bâtiments délabrés de la Scierie Saguenay, au coeur du secteur centre commercial et résidentiel de Bagotville, sont comptés.

Selon les informations obtenues par Le Quotidien, Saguenay est présentement en négociations avec Produits forestiers Résolu (PFR), propriétaire des lieux via une compagnie-parapluie, afin de procéder au nettoyage du terrain et surtout à la démolition des bâtiments qui font régulièrement l'objet d'occupations illégales.

Pourparlers

Interrogé sur le sujet, le conseiller baieriverain Luc Boivin a affirmé que la démolition pourrait être imminente même si les pourparlers se poursuivent avec la papetière.

«Il y a des pourparlers et ça avance. C'est une bonne nouvelle», affirme-t-il.

Il s'est dit conscient qu'en raison du transfert des actifs à une entreprise qui ne compte aucun administrateur, actionnaire et actifs autres que les vieux bâtiments, PFR n'a aucune obligation légale de procéder au nettoyage.

Chose certaine, le dossier est à ce point avancé que le conseiller municipal a pris soin de remercier le président de PFR, Richard Garneau, lors d'une rencontre informelle qui s'est déroulée dans le lobby du sommet économique régional du 18 juin dernier.

D'autres sources nous ont confirmé qu'une demande de permis de démolition a été déposée auprès des services concernés de Saguenay.

Pression de Saguenay

M. Boivin se réjouit que les travaux puissent être effectués bientôt d'autant plus que Saguenay effectue des demandes et met de la pression pour le nettoyage depuis plusieurs années.

En ce qui a trait à la propriété du terrain qui sera dégagé, M. Boivin a laissé entendre que la sécurisation des lieux est la priorité première de la ville.

Le conseiller souligne que les anciens terrains de l'usine Port-Alfred sur les rives du Saguenay, proprités de PFR, sont accessibles au public et non dangereux.

La scierie Saguenay, fermée au milieu des années 2000, a appartenu à Produits forestiers Saguenay, une filiale de Produits forestiers Résolu. L'entreprise avait été fondée par la famille Tremblay, de La Baie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer