Harper de passage dans la région

28 M$ pour Bagotville

Avant de s'adresser aux militaires, le premier ministre... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Avant de s'adresser aux militaires, le premier ministre Harper a défilé devant une rangée de neuf CF-18 en compagnie du commandant de la Base, le colonel Sylvain Ménard, du coordonnateur aux opérations, l'adjudant-chef Patrice Rioux, et du ministre de l'Infrastructure, des Collectivités, des Affaires intergouvernementales et de l'Agence de développement économique, Denis Lebel.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le premier ministre Stephen Harper a effectué une visite éclair au Saguenay hier, le temps de confirmer une série d'investissements totalisant 28 M$ à la Base militaire de Bagotville.

La plupart des sommes concernent des travaux annoncés dans le cadre de l'allocation des crédits du Programme fédéral des infrastructures, mais il y avait une surprise pour le commandant Sylvain Ménard qui a appris en même temps que la presse régionale qu'Ottawa avait ajouté 2,3 millions $ pour améliorer le drainage des pistes, un problème récurrent à Bagotville.

Près de la moitié, 11,6 M$, ira d'ailleurs aux travaux de fraisage et de pavage de la piste 18-36 qui est perpendiculaire à la piste principale utilisée par les chasseurs CF-18, la 11-29. Cette dernière, rappelons-le, avait été refaite il y a quelques années.

Douze millions de dollars serviront à améliorer les logements des militaires, soit 4 millions $ pour la rénovation des unités existantes et 8 millions pour en construire de nouvelles.

Même si, dans ce dernier cas, les autorités de la base avaient déjà entrepris des démarches pour mener à terme leur projet immobilier, l'annonce a été accueillie comme un soulagement par le commandant Sylvain Ménard qui a confié à la presse que tant que ce n'est pas annoncé par le politique, rien n'est acquis.

Selon le colonel Ménard, qui va céder son commandement à la mi-juillet, Bagotville était à court de 17 logements familiaux depuis déjà quelques années et avec l'arrivée de la 2e Escadre, qui lui a ajouté 250 militaires, le déficit est maintenant de 157 unités. Les 8 millions $ confirmés hier devraient permettre à Bagotville de construire de 30 à 40 unités supplémentaires, ce qui devrait faire diminuer la pression.

« Cela consolide notre base et confirme que l'incertitude qui a longtemps plané au-dessus des installations militaires régionales est maintenant terminée », s'est réjoui le colonel Sylvain Ménard, qui voit là un bel héritage à laisser à la région qu'il affectionne, avant son départ pour Ottawa.

Courage et reconnaissance

D'ailleurs le premier ministre Harper n'a pas manqué de souligner l'importance de la Base de Bagotville et exprimé sa reconnaissance envers ceux qui portent l'uniforme, au cours de l'allocution qu'il a prononcée devant quelques centaines de militaires dans le Hangar 7 où deux CF-18 avaient été placés comme décor.

« Je suis fier de rendre visite aux hommes et aux femmes qui portent l'uniforme au Canada et à l'étranger pour combattre nos ennemis de l'État islamique qui ont ciblé le Canada par leurs paroles et leurs actes, en les frappant là-bas (en Irak et en Syrie) et en assurant notre sécurité ici », a lancé d'entrée de jeu le premier ministre.

Stephen Harper a rappelé que Bagotville a une longue tradition militaire dont elle doit être fière et c'est pourquoi son gouvernement, qui y a investi 7 millions $ au cours des dernières années, était disposé à en faire encore davantage.

Le chef conservateur a réitéré son engagement ferme envers la 2e Escadre expéditionnaire qui devra un jour compter 550 militaires comme s'y était engagé à l'époque le ministre Jean-Pierre Blackburn. Mais puisque son entourage avait au départ statué que les journalistes présents n'auraient pas droit à une période de questions, il n'a pas été possible de savoir s'il faudra toujours attendre 2023 pour que ses effectifs atteignent leur maximum alors qu'à l'origine, l'échéance devait être en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer