50 heures de la Saint-Jean

Soirée inaugurale sans pluie à Saint-Honoré

La foule ne cessait de grandir sur le... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

La foule ne cessait de grandir sur le terrain de l'auberge de La Martingale de Saint-Honoré mardi soir pour la soirée inaugurale des 50 heures de la Saint-Jean au Saguenay.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SAINT-HONORÉ) La soirée inaugurale des 50 heures de la Saint-Jean à Saguenay, plus précisément à Saint-Honoré, a bénéficié d'un coup de main de Dame nature, mardi soir.

Malgré un petit problème de guitare, les Denis... ((Photo Michel Tremblay)) - image 1.0

Agrandir

Malgré un petit problème de guitare, les Denis Drolet, porte-parole de cette première édition, ont offert une prestation humoristique et musicale.

(Photo Michel Tremblay)

En grande forme mardi soir, Bob Bisonnette a... ((Photo Michel Tremblay)) - image 1.1

Agrandir

En grande forme mardi soir, Bob Bisonnette a fait lever le party avec ses chansons sur des thèmes sportifs.

(Photo Michel Tremblay)

C'était pourtant bien mal parti pour les organisateurs. À la suite du spectacle du groupe celtique McDrinkers sous un ciel menaçant, le déluge a forcé un arrêt complet d'une trentaine de minutes, alors que les festivaliers tardaient à faire leur arrivée sur le site. Après la pluie, qui a laissé le terrain dans un état très boueux, Caravane a repris la musique devant une foule qui ne cessait de grossir et très enthousiaste. Les porte-parole de cette première édition, les Denis Drolet sont ensuite monté sur scène, surtout pour une prestation en musique, entremêlée de quelques blagues. «Y'a pu de pluie ca..., on est tu assez ben», a lancé l'un des deux Denis qui avaient la tâche difficile de faire un spectacle d'humour en plein air. En plus, à un certain moment, la corde de la guitare a lâché, ce qui a forcé un peu d'improvisation. Devant l'insistance d'un petit groupe, ils ont décidé de changer l'ordre du spectacle et de chanter leur chanson sur Yves Corbeil. «Vous êtes un peu trop saoûl pour qu'on vous fasse des jokes, on va vous enfiler quelques tounes et vous laisser avec votre musique rock», a blagué l'un des deux humoristes avant d'entamer la chanson. Le ton était donné!

Le réputé Bob Bisonnette a ensuite fait lever le spectacle pour de vrai avec son arsenal de chansons de sport et surtout de hockey. L'ancien joueur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, avec les Olympiques de Hull, ne se fait jamais prier pour s'ouvrir une bière en spectacle et prendre une ''gorgée'' sa marque de commerce, au grand plaisir des spectateurs qui l'imitaient. Le site, qui semblait un peu vide en début de soirée, était désormais bien rempli et les automobiles continuaient d'affluer à un rythme très soutenu lors du départ du Quotidien vers 23h.

La soirée était encore loin d'être finie et allait se poursuivre jusqu'aux petites heures du matin. Il y en avait pour tous les goûts avec Alcoolica, hommage de Metallica, Gros Dommage, qui fait des reprises de chansons québécoises, version punk ainsi que DJ Blaas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer