Une femme sauvée lors d'un incendie

Quatre pompiers honorés

Le maire Richard Hébert, Daniel Brazeau de l'Association... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

Le maire Richard Hébert, Daniel Brazeau de l'Association des chefs en sécurité incendie du Québec et le directeur Daniel Cantin ont reconnu le travail exceptionnel de Carl Lupien, Michaël Michaud, Serge Gagné et Patrice Savard pour avoir sauver une femme d'une mort certaine.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

Le service incendie de Dolbeau-Mistassini a reçu de grandes distinctions pour avoir sauvé une femme in extremis lors d'un important incendie dans une maison de chambres.

Une cérémonie a eu lieu hier soir à la séance du conseil municipal pour souligner cet acte de bravoure réalisé par les pompiers Serge Gagné, Carl Lupien, Michaël Michaud et Patrice Savard.

Plus particulièrement, le lieutenant Serge Gagné a reçu une médaille de bronze pour avoir extirpé des flammes cette dame dans la cinquantaine au péril de sa vie. Il s'agit d'une distinction rare car seulement deux autres médailles ont été remises au cours des sept dernières années.

C'est le 5 mai 2014 que le sauvetage a eu lieu. L'équipe de pompiers ont réussi à entrer dans le bâtiment et avec un arrosage opportun, le lieutenant muni d'une caméra thermique a réussi à localiser la dame qui gisait inanimée dans sa chambre. Il l'a transportée pour la sortir et l'a confiée aux ambulanciers.

Pour leur part, Carl Lupien, Michaël Michaud et Patrice Savard ont reçu un certificat témoignant de leur courage.

C'est le président de l'Association des chefs en sécurité incendie du Québec, Daniel Brazeau qui a remis ces distinctions.

Caserne

Le coût de construction de la nouvelle caserne de pompier pourrait être plus élevé que prévu. Le conseil municipal va donc modifier le règlement d'emprunt pour le majorer de 840 000 $ afin d'atteindre 3,9M$.

Les frais de compaction du sol, l'ajout d'éléments architecturaux en bois et d'autres éléments ont incité les élus à la prudence. La dernière évaluation des architectes a donc fait augmenter l'investissement à réaliser. En revanche, le directeur général, Frédéric Lemieux, a indiqué que la ville pourrait avoir une heureuse surprise lors de l'ouverture des soumissions pour la construction de la bâtisse. « Selon des spécialistes dans le domaine, les soumissions ont été plus basses de 20 à 25 % au cours des derniers mois », a-t-il indiqué.

Québec assurera la moitié de la facture des coûts de cette nouvelle caserne dont la construction pourrait débuter à la fin de l'été.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer