Spectacle aérien à Bagotville

Plein la vue

Après une journée record de 70 000 visiteurs... ((Photo Le Quotidien, Marianne L. St-Gelais))

Agrandir

Après une journée record de 70 000 visiteurs samedi, le Spectacle aérien international de Bagotville a accueilli 22 000 personnes, hier.

(Photo Le Quotidien, Marianne L. St-Gelais)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Après une journée record de 70 000 visiteurs samedi, le Spectacle aérien international de Bagotville a accueilli 22 000 personnes, hier. « Nous avons réussi notre pari d'offrir un spectacle renouvelé. En somme, on en donne plus pour... pas d'argent », affirme le colonel Sylvain Ménard, faisant référence à l'accès gratuit au site.

Samedi a représenté une journée historique pour le Spectacle. « Jamais il n'y avait eu autant de monde sur le site. La menace de pluie a peut-être découragé des gens dimanche, mais nous sommes très satisfaits d'avoir accueilli 92 000 visiteurs. Dimanche, plusieurs personnes m'ont dit qu'elles préféraient passer du temps à la maison, pour la fête des pères. C'est certain que ça ne nous a pas aidés. En même temps, on comprend », affirme le commandant de la Base militaire de Bagotville.

L'accès au SAIB a été gratuit pour la première fois en 2013. Sans vouloir confirmer que cela serait dorénavant la norme, le colonel Ménard a mentionné que la Base rencontrerait éventuellement la Ville et Promotion Saguenay afin de voir s'il est possible que l'accès demeure gratuit. « C'est grâce à la Ville et Promotion Saguenay que l'on peut faire cela. Je crois que pour l'instant, le succès obtenu est impressionnant. Nous allons discuter avec les bonnes personnes pour continuer ce beau partenariat. Nous avions eu plus de 100 000 personnes en 2013. On parle quand même du plus gros spectacle aérien de tout le continent », a dit le colonel Ménard, avant d'exclure le spectacle de Toronto de la liste.

Vent

Toutes les performances ont pu être effectuées hier. Un vent de 16 noeuds soufflait. Les parachutistes « Skyhawks » peuvent s'exécuter jusqu'à une limite de 18 noeuds. Ils l'ont fait en réussissant des figures toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

La fascinante Carol Pilon, acrobate sur les ailes d'un avion, a encore une fois donné tout un spectacle, en exécutant des manoeuvres, parfois sans même être attachée.

Kent Pietsch et ses acrobaties aériennes ont aussi eu la cote. Présenté comme un « apprenti pilote » qui survolait par erreur le site, puis dont l'avion perdait un aileron et une roue, Kent Pietsch a commencé les manoeuvres spectaculaires. Rapidement, la foule a été conquise. La musique du Royal 22e Régiment se faisant entendre, le spectacle n'en était que plus relevé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer