Développement du Zoo sauvage de Saint-Félicien

Québec garantit 26 M$ sur dix ans

Parmi les projets dans les cartons figurent l'aménagement... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Parmi les projets dans les cartons figurent l'aménagement de nouveaux habitats pour l'ours blanc et les phoques, les mouflons d'Amérique, les carcajous, etc. pour une valeur de 8 M$.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Les dirigeants du Jardin zoologique de Saint-Félicien, son président Réjean Lavoie et sa directrice générale Lorraine Gagnon, sont ressortis avec le sourire du sommet économique de jeudi après avoir reçu des assurances de la ministre du Tourisme, Dominique Vien, que le plan de développement du zoo, qui prévoit des investissements de 26 millions$ sur dix ans, recevrait l'aval de Québec.

À la suite des rencontres privées avec la ministre suivant chaque bloc de discussions, Mme Gagnon et M. Lavoie affirment que la ministre a réitéré l'appui de Québec au plan d'affaires du principal produit d'appel touristique de la région. «Le premier ministre Philippe Couillard a donné son appui à notre plan de développement. Nous pourrons mettre en branle les travaux d'investissements afin de renouveler la formule du zoo en collaboration avec l'Association touristique régionale (ATR) et Promotion Saguenay», a déclaré Mme Gagnon.

Elle a précisé que le plan maître pour la transformation du Jardin zoologique serait finalisé à la fin du mois d'octobre prochain, ce qui n'empêchera pas la concrétisation des premiers travaux dès cet automne.

Parmi les grands axes du plan, le Jardin modifiera sa personnalité pour inclure un espace famille avec jeux d'eau pour enfants, abris, cabines de jeux, des installations qui seront inaugurées la semaine prochaine. D'autres phases d'une valeur de 4 M$ incluront dans l'espace famille des passages et passerelles entre les divers habitats et le verdissement de divers espaces.

L'automne prochain, la direction du zoo investira dans l'aménagement de la nouvelle pouponnière pour animaux et la salle de chirurgie mineure. Mme Gagnon explique que cette pouponnière comprendra une douzaine d'espaces réservés pour des animaux blessés ou devenus orphelins de leur mère. «On reçoit souvent des demandes de citoyens qui nous apportent régulièrement des animaux orphelins ou blessés. Il sera possible pour le public d'assister à des interventions chirurgicales mineures». Un demi-million$ seront investis pour l'aménagement de cette pouponnière.

Parmi les projets dans les cartons figurent l'aménagement de nouveaux habitats pour l'ours blanc et les phoques, les mouflons d'Amérique, les carcajous, etc. pour une valeur de 8 M$. Le plan d'affaires prévoit également des investissements de 7 M$ pour le réaménagement du pavillon d'accueil, du restaurant et de la terrasse, les bâtiments historiques du Parc des sentiers de la nature, les aires de repos et les abris. Des sommes nécessaires pour les contenus scientifiques, technologiques et artistiques pour trois millions$ figurent au plan de même que des investissements de deux millions$ dans le développement d'animations et forfaits (Un zoo la nuit, spectacle sensoriel, parc boréal). Les infrastructures, le secteur pédestre et des travaux au parc des sentiers de la nature complètent la liste de 26 M$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer