Festival Regard sur le court-métrage au Saguenay

Marie-Élaine Riou rêve d'international

La remplaçante de Ian Gailer comme directrice générale... ((Courtoisie))

Agrandir

La remplaçante de Ian Gailer comme directrice générale du festival Regard sur le court-métrage est Marie-Élaine Riou.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Gobeil
Le Quotidien

La nouvelle directrice générale du festival Regard sur le court-métrage au Saguenay, Marie-Élaine Riou, compte bien faire évoluer ce «beau bébé», qui fêtera son 20e anniversaire en 2016, en développant le volet international.

Celle qui succède à Ian Gailer avoue que la barre a été placée haute par son prédécesseur, ce qui l'a fait douter avant de déposer sa candidature pour ce long processus de sélection.

Étant coordonnatrice de la programmation et du marché du court depuis 2012, elle espère pouvoir donner un nouveau souffle au festival tout en assurant sa continuité, d'autant plus qu'elle sera épaulée par plusieurs membres de l'équipe dynamique toujours au rendez-vous. Elle revient justement du Short Shorts Film Festival&Asia, au Japon, où elle représentait le festival.

«J'y ai présenté des courts-métrages québécois. Je m'aperçois que Regard a une portée de plus en plus internationale qui permet de faire voyager la culture d'ici. Il est devenu un incontournable», confie Marie-Élaine Riou, en entrevue téléphonique, qui parle d'ailleurs cinq langues, un atout considérable pour former d'autres collaborations internationales.

«C'est le plus beau festival, dans la plus belle région, avec la plus belle équipe. Le match parfait!», résume Mme Riou, qui vient juste de changer son numéro de téléphone pour marquer son établissement permanent au Saguenay. Très enthousiaste, la directrice générale se trouve privilégiée d'assumer son nouveau poste.

Elle occupait ses anciennes fonctions seulement la moitié de l'année et comblait le reste de son emploi du temps par d'autres projets.

La diplômée de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) en stratégies de productions culturelles et médiatiques et de l'Universidad de las artes cinematográficas de Barcelone en production cinématographique a travaillé comme directrice de production et assistante à la réalisation. «J'étais plus du côté faire des courts-métrages que d'en regarder, mais c'est aussi tellement plaisant de valoriser et de partager le talent des cinéastes», fait-elle part.

Marie-Élaine Riou a plusieurs idées en tête pour la prochaine édition, mais ne peut pas les dévoiler tout de suite. «Je voudrais bien vous promettre de gros noms, mais on verra bien, déclare-t-elle. J'aimerais avoir un marché du court avec plein de réalisateurs prêts à donner des classes de maître!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer