Rio Tinto entreprend un important programme d'optimisation

L'AP44 s'installe à l'Usine Alma

Rio Tinto entreprend un important programme d'optimisation à... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Rio Tinto entreprend un important programme d'optimisation à son aluminerie d'Alma, lequel devrait mener à l'implantation de la technologie AP44 dans l'ensemble de l'usine.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Quotidien

Rio Tinto entreprend un important programme d'optimisation à son aluminerie d'Alma, lequel devrait mener à l'implantation de la technologie AP44 dans l'ensemble de l'usine. À l'heure actuelle, les 442 cuves de la division sont toutes de génération AP3x.

Ce matin, la direction de la multinationale confirmera, lors d'un point de presse, la mise en place d'un laboratoire technologique AP44 à son Usine Alma. Il s'agit du premier pas d'un grand chantier qui consolidera non seulement la position d'Alma sur l'échiquier mondial, mais également celle du Centre de recherche et de développement d'Arvida (CRDA) comme chef de file dans son domaine.

Selon des informations obtenues par Le Quotidien, la plateforme développée à Alma serait inédite et constituera un pas de géant pour l'industrie. L'usine d'électrolyse deviendra en effet un modèle de modernisation pour les usines qui utilisent la technologie AP3x.

Toujours selon les informations recueillies, une cuve expérimentale de génération AP44 a été installée à Alma et serait opérationnelle. Une seconde cuve sera mise en fonction au cours de la semaine.

En tout, cinq cuves seront implantées dans le cadre de la phase expérimentale du projet. Elles seront d'abord soumises à une intensité avoisinant les 400 000 ampères, pour grimper graduellement jusqu'à la cible de 440 000 ampères. Leur comportement sera analysé jusqu'à la fin de 2016, en prévision d'un déploiement dans toute l'aluminerie.

Il a été impossible de connaître les sommes impliquées ou les impacts potentiels sur la capacité de production de l'aluminerie.

Néanmoins, en ce qui a trait à l'échéancier, l'objectif de la direction serait de faire passer l'Usine Alma en mode AP44 dans le cadre de sa prochaine campagne de réfection des cuves, laquelle devrait débuter en 2016.

L'annonce de ce matin est une suite logique à celle de septembre dernier, alors que la direction de Rio Tinto a confirmé un investissement de 14,8 millions de dollars à son usine d'électrolyse d'Alma. Le directeur Guy Gaudreault avait alors souligné l'intention de la compagnie de bonifier de 12 000 tonnes métriques la production annuelle de la division, via la modernisation de différents équipements. L'échéancier avait été fixé à juin 2015.

En 2013, l'Usine Alma a atteint un sommet de production en franchissant le cap des 440 000 tonnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer