Sommet économique: le PLQ invite deux des trois députés péquistes

La décision du gouvernement provincial de ne pas... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

La décision du gouvernement provincial de ne pas inviter les trois députés péquistes de la région au Sommet économique de la semaine prochaine soulève l'ire de Sylvain Gaudreault.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le gouvernement libéral a invité seulement deux des trois députés péquistes au Sommet économique régional, lequel aura lieu jeudi à Alma.

Initialement, un seul siège avait été réservé, mais la délégation du Parti québécois dans la région a réussi à négocier une place de plus.

Cette situation provoque la grogne du député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, qui ne comprend pas pourquoi les trois députés du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'ont pu être invités. Il a fait un bond lorsqu'il a appris que tous les autres élus, fédéraux et provinciaux, avaient leur propre place.

«Ils ont invité les trois députés fédéraux, mais ils n'ont pas invité l'ensemble des cinq députés provinciaux. C'est inacceptable et ça ne respecte pas l'institution qu'est l'Assemblée nationale. C'est un sommet organisé par le gouvernement du Québec. Tous les principaux leviers de développement sont au gouvernement du Québec. Je ne comprends vraiment pas pourquoi le gouvernement joue sur une note aussi partisane», dit Sylvain Gaudreault, qui martèle que cette situation «n'a aucun bon sens». Sylvain Gaudreault et ses collègues Stéphane Bédard et Alexandre Cloutier ont bien tenté de convaincre l'organisation du Sommet de leur accorder une place supplémentaire, mais ils ont obtenu une fin de non-recevoir.

«Le temps de parole, on est prêts à se le partager selon les dossiers, mais il faut absolument que les trois soient autour de la table. Chacun représente 40 000 électeurs. C'est une question de respect», enchaîne le porte-étendard péquiste.

Morin et Patry y seront

Le député fédéral de Chicoutimi-Le Fjord, Dany Morin, a bien reçu son carton d'invitation, à l'instar de son voisin de circonscription, Claude Patry. Le néo-démocrate indique que dès l'annonce de la tenue du Sommet, il a clairement manifesté son désir d'assister aux échanges.

«À chaque fois qu'un sommet est organisé par le gouvernement du Québec, comme ça a été le cas avec la forêt, c'est toujours bon de rappeler que je suis le député fédéral de Chicoutimi-Le Fjord et que j'aime bien participer à ce type d'événement», explique celui qui sera présent à titre d'observateur.

L'adjoint de Claude Patry, Mario Simard, confirme que le représentant du Bloc a également reçu son cartable explicatif. Le document offre un survol de tous les thèmes qui seront abordés lors du Sommet. Le ministre conservateur Denis Lebel, dans Roberval, a aussi été invité. Le député libéral de Dubuc, Serge Simard, qui est adjoint parlementaire du PM pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, cosigne les lettres d'invitation au Sommet économique et sera donc évidemment présent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer