livraison d'un premier véhicule à Alcoa

Jour de fête chez Mecfor

Le premier d'une série de véhicules de transport... (Photo le quotidien, Denis Vileneuve)

Agrandir

Le premier d'une série de véhicules de transport spécialisés de creusets et d'anodes a été livré à l'usine de l'équipementier Mecfor.

Photo le quotidien, Denis Vileneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

C'était jour de réjouissances hier à l'usine de l'équipementier Mecfor sur la rue Manic afin de souligner la livraison au producteur d'aluminium Alcoa du premier d'une série de véhicules de transport spécialisés de creusets et d'anodes dans le cadre d'un contrat de sept millions$, le plus important obtenu par l'entreprise depuis sa fondation.

Éloïse Harvey, présidente, et André Martel, directeur général, flanqués de François Racine, directeur du développement des affaires chez Alcoa, ainsi que Joël Boily, concepteur, ont annoncé la vente à Alcoa de onze transporteurs d'anodes et de sept transporteurs de creusets de métal en fusion destinés aux alumineries de Deschambault et Bécancour, ce qui entraîne la création d'une trentaine d'emplois directs.

Ces équipements spécialisés d'un poids d'environ 25 000 kilos et d'une longueur de 9,65 mètres opèrent dans des environnements où les champs magnétiques sont élevés. Ils doivent effectuer de nombreux mouvements avant et arrière dans des espaces confinés.

Lors de son allocution, M. Martel a mentionné qu'à partir du moment où Alcoa décidé de renouveler son parc de véhicules, un grand esprit de collaboration a été établi avec Alcoa lors du processus d'appel d'offres afin d'adapter les machines aux besoins spécifiques. «Tout au long du processus, tous les départements de Mecfor ont été impliqués puisqu'il fallait être créatif et ingénieux à tous les niveaux afin d'en arriver à divers scénarios de diminutions de coûts», explique M. Martel.

Parmi les innovations apportées aux véhicules, Joël Boily, a mentionné que les nouveaux MTC45 sont munis de cabines avec système de climatisation complètement automatisé et de sièges rotatifs pour permettre aux opérateurs d'avoir une meilleure vision en mouvements peu importe le type de mouvements effectués. Des améliorations aux systèmes hydrauliques ont également été apportées. Soulignons que Mecfor n'est pas inconnue chez Alcoa puisque l'équipementier est déjà le fournisseur de plusieurs de ces équipements pour ses alumineries américaines. Toute la conception des véhicules a été effectuée de façon virtuelle, de sorte qu'aucun prototype n'a dû être construit, ce qui permet d'abaisser les coûts.

M. Racine a rappelé qu'Alcoa avait été le premier producteur d'aluminium au Canada puisqu'en 1901, elle y construisait une première aluminerie. Il a ajouté que la proximité entre les grands donneurs d'ouvrage et leurs clients favorise une grande cohabitation.

Mme Harvey a mentionné que le contrat de sept millions$ obtenu permet à Mecfor de faire grimper son chiffre d'affaires aux environs de 25 M$, un record.

Interrogé sur le potentiel de vente de ces véhicules spécialisés au niveau mondial, M. Martel a mentionné que chaque aluminerie est dotée de dix à 20 équipements du genre. «Si on devenait les plus productifs, il serait possible d'obtenir des contrats sur une base régulière». Il a souligné que 50% du chiffre d'affaires de Mecfor est réalisé par des ventes à l'étranger.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer