RTA remplacera ses fours de cuisson d'anodes

64 M$ investis à Grande-Baie

Stéphane Bassène, directeur de l'Usine Grande-Baie et Étienne... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Stéphane Bassène, directeur de l'Usine Grande-Baie et Étienne Jacques, chef des opérations Métal primaire, ont annoncé un investissement de 64 millions de dollars pour la modernisation d'une partie de l'aluminerie.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Rio Tinto Alcan (RTA) investit 64 M$ dans la réfection de l'un de ses trois fours de cuisson d'anodes à son usine Grande-Baie et sa sous-station électrique avec pour objectif ultime de hausser la production des cuves P-155 à 240 000 ampères, comparativement à 212 000 actuellement.

Hier, Étienne Jacques, chef des opérations, Métal primaire, Amérique du Nord, et Stéphane Bassène, directeur de l'Usine Grande-Baie, se sont réunis à la cafétéria en compagnie des travailleurs de l'aluminerie afin de procéder à l'annonce du projet qui se déroulera en deux volets.

Le premier consiste en la réfection complète du four Riedhammer d'une capacité de production annuelle de 350 000 anodes destinées aux alumineries Grande-Baie et Laterrière. Comme l'a expliqué M. Jacques, après 25 ans d'utilisation, ce genre d'équipement a besoin d'une réfection complète avec le remplacement des quelque 600 000 briques réfractaires. Selon Christiane Potvin, chef de projet, les travaux n'auront pas pour effet d'augmenter la capacité de production des installations, mais le centre de cuisson améliorera ses performances au chapitre de la réduction de la consommation de gaz naturel.

La planification des travaux prévoit un arrêt de production de 166 jours à l'hiver 2016, dont 95 jours seront consacrés à la démolition et la reconstruction.

Une importante mobilisation sera réalisée autour de l'aluminerie avec l'ajout de bâtiments temporaires pour le campement des entrepreneurs et du matériel. Pour pallier à l'arrêt de production, un inventaire de 44 000 anodes sera nécessaire afin de continuer la production d'aluminium à Grande-Baie et Laterrière. M. Jacques a mentionné qu'aucun de la centaine de travailleurs du Centre de cuisson ne sera mis à pied pendant l'interruption de production puisque ceux touchés seront affectés à d'autres tâches. Il est prévu qu'à la pointe des travaux, environ 200 travailleurs de la construction seront actifs sur le chantier. Les travaux d'ingénierie sont réalisés par la firme Tétratech. Les appels d'offres ne sont pas encore terminés, a indiqué Mme Potvin.

Sous-station

Une enveloppe de 24 M$ est réservée pour procéder au remplacement des 14 transformateurs et redresseurs de l'aluminerie dont la capacité maximale est de 212 000 ampères. Même si la direction affirme que ces équipements ont atteint la fin de leur cycle de vie et que l'objectif est de sécuriser la production de l'aluminerie, il n'en demeure que l'usine Grande-Baie est appelée à prendre de l'expansion par l'intérieur, selon les propos de M. Bassène. «Nous avons des options de hausse de capacité d'ampérage en appui avec le Centre de recherche et de développement Arvida (CRDA). On parle de hausse de quelques milliers d'ampères supplémentaires à la technologie P -155. La production à 240 000 ampères est un objectif, mais on n'a pas encore fini de développer la cuve», a précisé président et chef de la direction de Rio Tinto Alcan Métal primaire, Arnaud Soirat. Ce dernier a ajouté que la bonne nouvelle est qu'il y a des projets sur la table pour cette aluminerie vieille de 35 ans qui, à l'époque, a coûté 1 G$ à construire.

Lors de son allocution, M. Jacques a déclaré à quelques reprises que les investissements annoncés hier sont à la base de projets futurs.

CRDA

Parmi les projets qui figurent dans ses cartons, RTA prévoit investir à son centre de recherche dans le remplacement du revêtement extérieur et aluminium et des fenêtres de son immeuble du 110 Mellon. M. Jacques a mentionné que les travaux ne seront pas qu'esthétiques, refusant d'aller plus loin dans le projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer