RTA offre une turbine à l'Odyssée des Bâtisseurs

Un cadeau de 50 tonnes

La turbine a quitté, en matinée, hier, le... ((Courtoisie))

Agrandir

La turbine a quitté, en matinée, hier, le site d'entreposage, situé près de la centrale Isle-Maligne pour rejoindre le parcours des Bâtisseurs.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

L'Odyssée des Bâtisseurs a reçu un gros cadeau de la part de Rio Tinto Alcan (RTA). Une turbine de type Francis, datant de 1929 et pesant près de 50 tonnes, prend maintenant place dans le parcours extérieur des bâtisseurs, situé devant le musée d'Alma. Et cet artefact, le plus gros jamais mis en valeur par l'organisation, a nécessité une délicate opération de transport qui aura duré plusieurs heures, hier.

Les Grues Guay et Terrassement Jocelyn Fortin ont effectué le déplacement et l'installation de cette roue de 14 pieds de diamètre, à l'entrée du parcours dédié à l'histoire industrielle de la région. L'opération, en plus de la préparation du terrain, a coûté près de 15 000$. «Ce genre d'objet intéresse toujours grandement les visiteurs qui ont rarement l'occasion d'observer ces instruments et de comprendre leur fonctionnement. Nous sommes très heureux de pouvoir mettre en valeur cet artefact et de pouvoir en faire l'interprétation. C'est un ajout important pour notre site», a mentionné le président de la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean, Martin Bouchard.

Mise en service en 1929 à la centrale Isle-Maligne, la turbine a été démantelée en 1988, pour faire place à des pièces offrant un rendement supérieur. En bon état, cette roue a ensuite servi de réserve en cas d'une accélération de la dégradation des autres pièces. «C'est une belle pièce d'ingénierie. Elle a servi pendant 60 ans. Et elle symbolise bien le lien entre le potentiel et développement hydroélectrique de la région et le développement économique régional. Je suis donc bien heureux qu'elle se retrouve dans ce parcours plutôt que dans les rebuts. Ça aurait très dommage de gaspiller un tel artefact», exprime Bruno Larouche, ingénieur consultant en gestion hydrique pour RTA.

Le projet d'installation de cette nouvelle turbine a bénéficié d'une aide financière de l'Entente de partenariat régional en tourisme dont les partenaires sont le ministère du Tourisme, Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean, le ministère de la Culture et des Communications et la CRÉ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer