L'Escadron 433 reprendra du service

L'étendard retourne au hangar 6

L'étendard de l'Escadron 433 a été sorti du... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

L'étendard de l'Escadron 433 a été sorti du Musée de la Défense aérienne et ramené au hangar 6, hier matin, lors d'une cérémonie. Il s'agit de la première étape vers un retour à quatre escadrons de chasse à la 3e Escadre de Bagotville.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Après une absence de 10 ans, l'étendard de l'Escadron 433 est de retour à la 3e Escadre de la Base militaire de Bagotville. La sortie du drapeau arborant un porc-épic constitue la première étape vers le retour à quatre escadrons de chasse.

Le colonel Sylvain Ménard, commandant de la 3e Escadre et de la base de Bagotville, ainsi que le commandant de l'Aviation royale canadienne (l'ARC), le lieutenant-général Yvan Blondin, ont procédé hier à la sortie de l'étendard qui était remisé au Musée de la Défense aérienne.

Il a été rapatrié au hangar 6, maison de l'Escadron 433.

La cérémonie avait un caractère particulier pour le lieutenant-général Blondin. «Je suis moi-même un "Ti-pics", j'ai débuté ma carrière sur le CF-18 au sein du 433. C'est avec un pincement au coeur que j'ai procédé en 2005 au retrait de son étendard. Vous comprendrez donc que je suis très heureux aujourd'hui de participer à la renaissance de ce célèbre Escadron.»

L'Escadron 433 a été fermé en juillet 2005, après 62 ans d'opération à Bagotville. Tous les CF-18 avaient alors été regroupés au sein de l'Escadron 425.

«On avait formé un super escadron en regroupant l'Escadron 433 et l'Escadron 425», explique Nadine Belley-Traoré, officier des affaires publiques à la 3e Escadre. «À l'époque, il y avait beaucoup moins d'opérations d'avion de chasse. Aujourd'hui, on est dans une ère où il y a beaucoup plus d'opérations. Quand le commandant est déployé, toute l'organisation est touchée. En revenant à deux escadrons, avec deux équipes de commandement, c'est plus simple et plus pratique. Quand un escadron est déployé, l'autre est parfaitement opérationnel», explique-t-elle.

Le retour à quatre escadrons de chasse représente un changement important pour l'Aviation royale canadienne. «Les récents et nombreux changements mondiaux forcent une restructuration de la Force de chasse au pays. Les implications du Canada au sein de coalition telle que l'OTAN tiennent nos troupes très occupées. Ce retour à quatre escadrons de chasse nous permettra plus de résilience et une plus grande flexibilité opérationnelle», a affirmé le colonel Ménard.

Plusieurs mois seront nécessaires avant que l'Escadron 433 soit à nouveau opérationnel.

La situation est semblable à Cold Lake où quatre escadrons, qui avaient été fusionnés en deux, seront opérationnels à nouveau au cours des prochains mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer