Chemin de fer dans le secteur de la rue Saint-Jean-Baptiste

L'état des rails suscite l'inquiétude

Des dormants ont subi l'usure du temps sous... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Des dormants ont subi l'usure du temps sous le poids des convois.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

L'état du chemin de fer du Canadien National à l'entrée de Jonquière, à partir de la rue Saint-Jean Baptiste, en direction ouest, inquiète un citoyen du secteur qui craint qu'un accident majeur dans ce secteur résidentiel ne puisse causer des dommages matériels et environnementaux importants en raison de la proximité de la rivière aux-Sables.

Même s'il est interdit de circuler sur un chemin de fer, ce citoyen qui prend des marches régulièrement sur la voie a constaté que plusieurs traverses de bois ont subi les affres du temps. Un examen sommaire réalisé sur place par Le Quotidien sur une distance d'environ 500 pieds a permis de constater que des dormants de chemin de fer ont été coupés en raison de la déformation du sol sous le poids des wagons, tandis que d'autres sont fendillés. À un endroit spécifique, une selle métallique est manquante, laissant un tire-fond dans le vide. Un peu plus loin, la moitié d'une traverse est manquante. Pour ce qui est de l'état des rails, ils ne montrent aucun signe d'usure important.

Quant à savoir si l'état du chemin de fer représente véritablement un danger au passage de lourds convois, seuls des experts pourraient le déterminer. Selon les données publiées publiée par la Conférence régionale des élus (CRÉ) en mars dernier, le CN transporte annuellement 61 000 wagons sur cette voie ferrée, dont 11 000 pour le compte du Chemin de fer Roberval-Saguenay pour l'aluminerie Alma.

Du côté du CN, le porte-parole Pierre Bergeron s'est engagé à apporter des réponses concernant d'éventuels investissements pour ce tronçon. Soulignons que l'an dernier, le bénéfice net du CN s'est établi à plus de 3 G$ après que le volume de marchandises transportées ait atteint un record.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer