Les écoliers vont rouler vert

Un autobus scolaire 100 % électrique sillonnera les rues d'Alma l'automne... (Laura Lévesque)

Agrandir

Laura Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Un autobus scolaire 100 % électrique sillonnera les rues d'Alma l'automne prochain. Autocars Jeannois sera le premier transporteur régional à opérer un autobus jaune eLion.

Conçu et fabriqué au Québec, ce véhicule offre 120 kilomètres d'autonomie et la recharge complète nécessite 4 h 30. L'autobus coûte près de 50 000 $ de plus qu'un véhicule traditionnel, mais un retour sur investissement est prévu après 4 ans, selon les données d'Autobus Lion. Autocars Jeannois prévoit en effet épargner 15 000 $ par année en coût d'essence. Mais un coup de main de Québec pour l'achat serait souhaité, a laissé entendre Stéphane Lefevbre, président de l'entreprise qui opère notamment au Lac-Saint-Jean, dans Charlevoix et à Montréal.

«Notre autobus est réservé depuis l'hiver dernier. Si tout se déroule comme prévu, on sera en mesure de réaliser un ou deux parcours en septembre ou octobre, dans le secteur d'Alma. On espère maintenant que le gouvernement va mettre en place des conditions commerciales favorables à l'endroit des transporteurs pour ce type de véhicules. On pense que le Fonds vert, qui semble toujours disposer de sommes importantes, pourra être utile en ce sens ", a proposé M. Lefevbre.

Autobus Lion a déjà vendu deux autres véhicules de ce genre au Québec. Mais près de 90 % des trajets scolaires pourraient être desservis par un autobus eLion, croit Marc-André Pagé, directeur marketing de l'entreprise basée à Saint-Jérôme.

«La technologie est optimale pour le transport scolaire. D'abord parce qu'on connaît le nombre de kilomètres à parcourir à l'avance. Et ensuite on a le temps de recharger entre les trajets. On estime que 90 % des autobus scolaires pourraient être électrifiés. »

Le véhicule 100 % électrique offre la même puissance qu'un autobus à essence ou diésel et il est conçu pour affronter les hivers québécois. À des températures de -30 degrés Celsius, l'efficacité ne diminue qu'un de 1 %, d'après les tests effectués par la compagnie au cours de la dernière année.

Pour mener son projet, Autobus Lion a obtenu une aide financière de 675 000 $ du gouvernement provincial, il y a quelques années. Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, était d'ailleurs présent à la conférence de presse, hier, pour saluer la décision d'Autocars Jeannois d'acquérir un autobus 100 % électrique fabriqué au Québec.

«Ce qui sera utilisé, ça sera de l'électricité faite à partir de nos rivières, plutôt que du pétrole. Imaginez le boum économique qu'on verrait si on remplaçait le pétrole d'ailleurs par de l'électricité. Et je suis persuadé qu'on va voir se multiplier ce genre de projet ", a exprimé M. Cloutier.

llevesque@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer