Bouteille à la «mer» lancée en 1999

L'auteur du message retrouvé

Marcel Bolduc est l'auteur du message qui a... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Marcel Bolduc est l'auteur du message qui a été retrouvé dans un flacon de médicaments dans une baie de Saint-Charles-de-Bourget. Il l'a lancé en 1999 dans la rivière Petite Décharge, à Alma.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Catherine Doré
Le Quotidien

Jamais Marcel Bolduc n'aurait cru qu'une bouteille lancée dans la rivière Petite Décharge, à Alma, le 16 juillet 1999, referait surface près de 16 ans plus tard.

L'histoire a fait le tour des médias sociaux la semaine dernière. Samuel Jacques, un entrepreneur, a retrouvé un flacon de médicaments dans une petite baie de Saint-Charles-Bourget. Il a ensuite publié une photo de sa découverte sur Facebook, demandant de l'aide pour retrouver le mystérieux « Marcel B. ».

Plus de 10 000 partages plus tard, un ami de Marcel Bolduc l'a contacté pour lui parler de cette histoire.

« Un de mes amis s'était souvenu que j'avais fait ça il y a plusieurs années. Il m'a appelé pour me dire que ça ressemblait drôlement à mon écriture, et c'était le cas! », raconte M. Bolduc.

Ce fameux 16 juillet 1999, M. Bolduc, alors âgé de 34 ans, habitait à Alma avec sa conjointe de l'époque. Il se sentait un peu déraciné, lui qui a toujours été « un gars du Saguenay ».

« J'avais lancé cette bouteille un peu au hasard. Je voulais rencontrer des gens. Je disais dans ce message: '' toi qui as trouvé ce mot, tu ne le sais pas encore, mais on va devenir de grands amis'' », se rappelle-t-il.

« On dirait que j'avais pensé à tout: j'avais pris un flacon de pilules, j'ai mis de la Crazy Glue sous le couvercle, puis j'ai mis du ''tape'' noir tout autour. J'avais tout oublié ça deux jours plus tard! », rigole-t-il.

Aujourd'hui, celui qui habite maintenant à Saint-Ambroise n'en revient pas que ce message ait refait surface.

« Sans mauvais jeu de mots, je n'aurais jamais cru que cela ferait autant de vagues! »

« J'ai toujours été timide, un peu dans ma bulle. J'ai toujours été un inconnu dans la vie. Là, tout le monde m'en parle! Je ne doute pas que ça va se tasser, mais pour l'instant, c'est assez incroyable. »

Il a finalement pu discuter avec M. Jacques, qui a découvert la missive. Quant à l'idée de retenter l'expérience, M. Bolduc est catégorique: « Je ne croirais pas, non! », répond-il en riant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer