Le parc ne déménagera pas

Plusieurs jeunes fréquentent le parc de planche à... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Plusieurs jeunes fréquentent le parc de planche à roulettes de La Baie.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

Le parc de planche à roulettes de La Baie ne déménagera pas. Devant la pétition lancée par un résidant du secteur, les jeunes fréquentant le site ont trouvé des solutions, afin d'améliorer les relations avec le voisinage.

Le parc de planche à roulettes était auparavant situé sur le stationnement du complexe Jean-Claude-Tremblay. Il a été déménagé sur la rue des Érables, face à l'église Saint-Marc, lorsque la deuxième glace a été construite. Mais certains résidants du quartier se sont plaints du bruit et de l'achalandage en signant une pétition.

Le conseil d'arrondissement avait écouté les arguments des citoyens du quartier, mais espérait trouver des solutions pour que les jeunes puissent conserver leur site. «Il n'était pas question de redéménager le parc, puisque le premier déménagement avait déjà coûté une bonne somme d'argent. Nous espérions accommoder les résidants, mais aussi les jeunes», a expliqué le conseiller municipal Luc Boivin, qui a travaillé sur le dossier de concert avec la conseillère Martine Gauthier.

Il y a quelques semaines, une réunion avait été organisée avec les jeunes qui fréquentent le parc. «Une cinquantaine de jeunes se sont présentés à la rencontre et ils étaient sérieux. Ils avaient déjà des solutions à proposer. Ce sont de bons jeunes, qui voulaient conserver leur parc», a indiqué Luc Boivin.

Les principaux irritants des voisins étaient le bruit, les déchets au sol et la vitesse des véhicules dans le rond-point. Étant donné qu'il n'y avait pas de toilettes sur le site, certains jeunes urinaient dans les bosquets, ce qui déplaisait aux résidants du coin.

«Les jeunes ont compris la situation et ils nous ont demandé certains ajustements, comme l'installation de poubelles et de toilettes chimiques. De plus, les lumières s'éteindront automatiquement à 22h, une clôture sera installée et des arbres seront plantés, afin d'offrir plus d'intimité aux voisins», a mentionné M. Boivin.

La vitesse dans le rond-point sera ralentie par l'installation d'un dos d'âne et une partie du rond-point sera fermée à la circulation durant l'été.

Selon les estimations du conseil d'arrondissement, près de 200 jeunes fréquentent le site. «C'est le seul parc de planches à roulettes de La Baie et il est très apprécié des enfants et des adolescents. C'était important pour nous de régler le problème, puisque les jeunes ont aussi besoin de leur place», a ajouté Luc Boivin.

Lors de la visite du Progrès-Dimanche sur place, quelques jeunes s'amusaient dans les rampes. Déjà, une toilette chimique et des poubelles ont été installées. Le site semblait propre et bien entretenu.

Le conseil d'arrondissement déboursera en tout 30 000$ pour réaliser les différents ajustements.

prainville@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer