Dernier rassemblement régional

Cloutier convaincu de l'emporter

Alexandre Cloutier était entouré de Véronique Hivon et... ((Photo courtoisie, René Bouchard))

Agrandir

Alexandre Cloutier était entouré de Véronique Hivon et François Gendron, hier soir.

(Photo courtoisie, René Bouchard)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Alexandre Cloutier et son équipe sont convaincus. Le député de 37 ans sera couronné chef du Parti québécois (PQ) et sera élu premier ministre aux prochaines élections provinciales.

«J'ai fait 200 jours de campagne. C'est l'équivalent de six campagnes ordinaires. J'ai travaillé jour après jour, j'ai placé morceau par morceau. Quand j'ai commencé, j'étais à 0% dans les sondages. Mais les appuis se sont succédé», a pointé le député de Lac-Saint-Jean, en s'adressant à la centaine de personnes réunies, hier soir, pour le dernier rassemblement régional avant le dévoilement des résultats, vendredi à Québec.

«Et donnez-moi trois années supplémentaires pour rassembler les Québécois. Pour aller chercher ceux qui nous ont quittés. Et je vous le dis, et j'en suis profondément convaincu, le prochain premier ministre proviendra du comté Lac-Saint-Jean», a-t-il ajouté, sous les pluies d'applaudissement des militants péquistes.

Alexandre Cloutier et son entourage demeurent cependant réalistes et planchent sur un deuxième tour pour remporter la victoire. «Notre membership a triplé dans Lac-Saint-Jean. Il y a plus de membres ici que dans les comtés de Pierre-Karl Péladeau, Martine Ouellet et Bernard Drainville, et ce, réunis», a souligné Alexandre Cloutier, confiant que ses militants sauront convaincre d'autres membres du parti de voter pour lui.

Fidèles à Cloutier depuis le début, les députés Véronique Hivon et François Gendron, ainsi que l'ex-député Léo Bureau-Blouin tenaient à participer à cette dernière assemblée de militants avant le jour J.

«À chaque fois qu'il prend la parole publiquement, il gagne des points. Il a été capable de se faire connaître. Alors qu'au départ, on était à quelques points, aujourd'hui on chauffe les candidats», a insisté Léo Bureau Blouin.

«Je suis fière de mon choix. Vous, vous le saviez depuis longtemps que vous aviez le secret le mieux gardé du Québec. Et si je lai appuyé, ce n'est pas par hasard. J'ai vu en lui ce dont le mouvement souverainiste, le Québec et le Parti québécois ont besoin», a exprimé Véronique Hivon.

Après avoir dressé la liste des bonnes raisons pour voter pour Alexandre Cloutier, François Gendron, le doyen de l'Assemblée nationale y est allé d'un sage conseil.

«Tant qu'à voter, faites-le donc comme il le faut», a conseillé, avec humour, celui qui voit en Alexandre Cloutier le prochain premier ministre du Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer