Début de la pêche au filet

Les Innus espèrent un climat comme l'an dernier

L'an dernier, le premier poisson sorti de l'eau... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

L'an dernier, le premier poisson sorti de l'eau lors de la levée du filet de Matapeu Dominique a été un meunier noir.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le conseil de bande de Mashteuiatsh souhaite une bonne cohabitation sur le lac Saint-Jean, comme l'année dernière entre les Montagnais et les pêcheurs sportifs.

Dès que le Piékuagami sera libéré de ses glaces, les Innus pourront commencer la pêche printanière au filet pour une période de trois semaines.

Comme le début de la pêche pour la population en générale débutera le 15 mai, il y aura un chevauchement des activités pendant quelques jours comme l'an dernier. « Suivant certaines modalités mises en place à cet effet, l'expérience vécue en 2014 s'était soldée par un bilan positif à l'égard de la cohabitation des deux activités », a indiqué la responsable des communications Karen Robertson. Il n'y avait pas eu de tensions observées entre les deux groupes de pêcheurs.

Encore cette année une zone balisée pour la pratique de la pêche au filet sera établie sur une superficie d'environ 9 km2 face à la communauté de Mashteuiatsh. « Cette zone permet une surveillance accrue des filets et une meilleure gestion de l'activité par les agents territoriaux de Mashteuiatsh. Rappelons que la pêche au filet est une activité encadrée par le Conseil de bande qui en assure le bon déroulement par un code de pratique et la présence d'agents territoriaux. Chaque pêcheur innu qui veut pratiquer la pêche au filet doit se procurer un certificat d'identification et respecter les indications du code de pratique. Chaque filet est étiqueté, des bouées permettent la localisation du filet à l'intérieur du périmètre de pêche et un rapport des captures doit être fait », explique-t-elle.

Après la saison de pêche printanière au filet, les prises sont compilées et les données sont fournies au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

L'an dernier la pêche au filet s'est déroulée du 13 au 30 mai. Un total de 432 ouananiches et 1706 dorés ont été capturés dans 41 filets.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer