Non-respect de la norme sur les communautés

Unifor lève une plainte contre FSC

Les syndicats Unifor (FTQ) des usines de sciage... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Les syndicats Unifor (FTQ) des usines de sciage et de la papeterie Dolbeau-Mistassini planchent sur la rédaction d'une plainte officielle auprès de FSC Canada pour le non-respect du principe 4 de la norme qui oblige les auditeurs à tenir compte des travailleurs et des communautés dans leur travail.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les syndicats Unifor (FTQ) des usines de sciage et de la papeterie Dolbeau-Mistassini planchent sur la rédaction d'une plainte officielle auprès de FSC Canada pour le non-respect du principe 4 de la norme qui oblige les auditeurs à tenir compte des travailleurs et des communautés dans leur travail.

C'est du moins ce qu'ont révélé les présidents des deux syndicats, Daniel Leblond et Pascal Cloutier, au terme d'une rencontre avec le député de Roberval et premier ministre du Québec Philippe Couillard. Les deux dirigeants syndicaux ont été satisfaits par les propos du premier ministre en lien avec toute la problématique de certification de Résolu, mais veulent s'assurer que la campagne de Greenpeace cesse pour éviter d'autres pertes de clients.

«Dans les critères de certification FSC, il y a celui où il faut tenir compte des travailleurs et des communautés qui vivent de la forêt. Dans le cas actuel, c'est un membre de la chambre environnementale, en l'occurrence Greenpeace, qui frappe sur un autre membre, Résolu, et qui fait perdre des clients. Ce sont les travailleurs et les familles qui écopent pour cette situation. FSC Canada a exigé que Résolu arrête de critiquer la norme. FSC doit exiger que Greenpeace cesse ses campagnes qui ne visent pas uniquement Résolu, mais bien la fin des opérations forestières dans la forêt boréale», a insisté Daniel Leblond, président du syndicat de la scierie.

Pour ce qui est de la rencontre avec le premier ministre du Québec, les représentants des travailleurs ont été heureux d'apprendre que les discussions entre les Cris et le gouvernement, par l'entremise du négociateur Lucien Bouchard, avançaient toujours. Malgré les menaces des Cris de faire interrompre les coupes forestières dans les aires de trappe de l'entente Baril-Moses, les discussions se poursuivent.

«M. Couillard n'est pas entré dans le coeur des discussions et c'est normal. Il a indiqué que les discussions se poursuivaient toujours. Nous lui avons expliqué notre point de vue à l'effet qu'une entente avec les Cris dans ce dossier et la récupération des certificats FSC priverait Greenpeace de son argumentaire principal pour mener sa campagne contre l'exploitation de la forêt boréale.»

mauvaise solution

Les représentants des travailleurs ont profité de la rencontre pour informer le premier ministre qu'ils se dissociaient de la décision prise par le préfet Jean-Pierre Boivin et son directeur général Marc Dubé de proposer d'amputer la possibilité forestière du Lac-Saint-Jean de 300 000 mètres cubes de bois pour permettre d'augmenter le% des forêts protégées et ainsi calmer les environnementalistes.

«Nous ne nous disputerons pas avec le préfet, mais sur ce point, nous nous dissocions d'Action boréale. Il s'agit d'une tentative faite il y a trois ans et qui n'a plus de rapport avec la réalité», insiste Daniel Leblond, qui considère que cette proposition fera long feu. Il a rappelé au premier ministre Couillard son engagement de ne pas mettre en péril un seul emploi en forêt pour le caribou forestier.

Selon Daniel Leblond, le gouvernement va adopter à court terme la Stratégie d'aménagement durable des forêts qui a été conçue en fonction des principes et critères de FSC. Il ne voit pas pourquoi il faudrait que la région se pénalise encore plus en demandant au ministère des Forêts de diminuer de 300 000 mètres cubes la possibilité forestière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer