La vente avorte

La fromagerie Perron ne changera pas de propriétaire.... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

La fromagerie Perron ne changera pas de propriétaire.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le projet de vente de la fromagerie Perron aux hommes d'affaires Jaquelin Drapeau et Gaston Morin a avorté.

La nouvelle a été annoncée hier dans un court communiqué. «La fromagerie Perron demeure la propriété des actionnaires actuels. Contrairement à ce qu'on laisse entendre depuis les deniers mois, la fromagerie Perron ne changera pas de propriétaires», peut-on lire.

Pourtant des négociations importantes se sont déroulées au cours des dernières semaines, sans parvenir à une entente.

Le directeur de la fromagerie, Denis Brassard, est en vacances pour deux semaines et n'a pas été joignable. La direction ne veut pas donner plus de détails.

Pour ce qui est de Jaquelin Drapeau, il n'a pas retourné nos appels. C'est pour ne pas vivre un deuxième Agropur que ce dernier voulait acheter la fromagerie Perron avec le groupe Gaston Morin, avait-il confié au Quotidien.

«J'ai vécu la fermeture de Lactel à Normandin et je suis monté aux barricades contre la fermeture de l'usine de Chambord d'Agropur, qui n'a marché que six mois. Nous sommes des gens d'affaires qui voulons investir dans une entreprise régionale afin qu'elle reste à des intérêts régionaux», avait-il déclaré en février.

Le maire de Saint-Prime, Lucien Boivin ne s'inquiète pas de cette nouvelle. "Ça me surprend, car j'ai appris la nouvelle par les médias. Je n'en sais pas plus que vous et je n'ai pas réussi à joindre les propriétaires», a-t-il commenté. Il juge que la fromagerie est en bonne santé financière. Il ne croit pas que les installations puissent être vendues à grand groupe comme Saputo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer