Consultation territoriale en vue du Sommet économique régional

Alma présente plusieurs projets ambitieux

Directeur du Centre d'expertie des drones, Marc Moffat... ((Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens))

Agrandir

Directeur du Centre d'expertie des drones, Marc Moffat estime que le CED dispose de l'expertise nécessaire pour s'acquitter d'un mandat national. Il est ici accompagné du maire, Marc Asselin.

(Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mardi soir avait lieu, à Alma, la cinquième et avant-dernière séance de consultation territoriale en vue du Sommet économique régional du 18 juin prochain. Par le biais de cet exercice, Québec souhaite définir les priorités du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour la prochaine décennie. À la veille de la rencontre de clôture, qui aura lieu ce soir au Montagnais, ce sont neuf mémoires qui ont été présentés aux émissaires gouvernementaux. Voici un résumé de quelques-uns d'entre eux.

Centre d'excellence sur les drones d'Alma (CED): Un mandat national

Le CED serait en mesure d'assumer le leadership d'une éventuelle stratégie québécoise du développement des drones, affirme le directeur de l'organisation, Marc Moffat. Ce dernier dit avoir fait part de cette idée au premier ministre Philippe Couillard. Selon Marc Moffat, le CED dispose de l'expertise nécessaire pour s'acquitter d'un mandat national. Maire d'Alma, Marc Asselin ajoute dans la même veine qu'Ottawa doit légiférer afin d'exiger un permis à ceux qui désirent utiliser des appareils sans pilote en territoire canadien. Alma pourrait alors devenir le centre national de certification des pilotes de drones, suggère-t-il.

Syndicat des Métallos de l'aluminerie d'Alma (RTA): Fini, l'achat d'énergie en période de conflit

Trois années se sont écoulées depuis le lock-out qui a paralysé, pendant six mois, l'usine d'électrolyse Rio Tinto Alcan d'Alma. Aujourd'hui, à l'aube d'une explosion de la demande d'aluminium à l'échelle mondiale, le président du syndicat local, Alexandre Fréchette, croit qu'il est temps de revoir le pacte social qui unit les citoyens et la multinationale. Entre autres réflexions et suggestions, les Métallos souhaitent qu'Hydro-Québec n'ait plus à acquérir les surplus hydroélectriques de RTA, notamment en période de conflit. En 2012, la société d'État a acheté 148 millions $ d'énergie libérée par l'interruption partielle de l'aluminerie d'Alma. Les Métallos veulent également que le gouvernement impose un seuil minimal d'emplois, « réaliste mais fixe dans le temps », en échange de blocs énergétiques accordés aux grandes compagnies.

Alliance Bois Saguenay-Lac-Saint-Jean: L'avènement de grappes spécialisées

Le directeur général d'Alliance Bois Saguenay-Lac-Saint-Jean, Réal Bouchard, réitère l'importance de se doter de grappes industrielles spécialisées dans la transformation et la valorisation du bois. Comme les principaux acteurs de l'industrie, il estime que le Québec doit entreprendre un grand virage vers la modernité. Rien ne sera possible, toutefois, sans une volonté ferme des différents paliers de gouvernements.

Agrinova: Huit nouveaux groupes d'innovation

Le Centre de transfert technologique en agriculture Agrinova réclame 200 000 $ de Québec pour la création de huit nouveaux groupes d'innovation, lesquels seraient dédiés à des secteurs spécifiques. Déjà, deux groupes du genre ont été formés dans la région et les résultats sont manifestes. Respectivement directeur général et directeur de la recherche, Patrick Girard et Richard Wieland rapportent que pour une subvention de 25 000 $ par projet, Québec s'assure d'investissements privés et publics de l'ordre de 375 000 $ supplémentaires. Entre autres créneaux qu'on souhaite exploiter via ces groupes, on évoque la culture bio, la production laitière ainsi que la production ovine. Depuis 1996, Agrinova accompagne les entreprises agricoles dans leurs projets d'innovation. Son chiffre d'affaires de 2,5 millions $ provient essentiellement de la vente de services (90 %).

Regroupement des chambres de commerce du Saguenay-Lac-Saint-Jean: Passer à l'ère du numérique

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean doit absolument s'imprégner d'une culture du numérique pour aborder l'avenir. C'est dans cet esprit que le Regroupement régional des chambres de commerce propose la création d'une instance qui aurait pour mandat de favoriser l'épanouissement de ce créneau. Selon le président de la CCI de Lac-Saint-Jean-Est, Keyven Ferland, un OSBL administré et financé en majeure partie par l'entreprise privée , pourrait élaborer une stratégie à l'intérieur d'une période de cinq ans. Via l'éducation et la sensibilisation, la formation de main d'oeuvre spécialisée et l'accès à un fonds de capital de risques, la région serait ainsi en mesure de freiner l'exode des cerveaux vers les grands centres urbains.

Conseil central des Syndicats nationaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean: Une filière québécoise des transports électriques

Le président du CCCSN, Engelbert Cottenoir propose un grand projet de société pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean : l'implantation d'une filière nationale vouée à l'électrification des transports. « Nous avons une occasion historique à saisir », confie-t-il. Selon le représentant syndical, la région possède de nombreux atouts indéniables : un port en eau profonde, des établissements d'enseignements de grande qualité, de l'aluminium, du niobium pour renforcir les alliages, de la main d'oeuvre compétente et des gens d'affaires à la recherche de projets structurants. La CSN propose également l'adoption d'une politique de développement industriel et manufacturière.

MRC de Lac-Saint-Jean-Est: Un grand coup de barre

La MRC de Lac-Saint-Jean-Est préconise un coup de barre majeur dans différents secteurs pour redonner espoir à la population, affligée par la morosité actuelle de l'économie. Le directeur général Sabin Larouche ratisse large : apporter des modification au régime forestier pour rendre les entreprises plus compétitives, faciliter l'atteinte des normes environnementales, encourager la réalisation de l'agrandissement de l'usine Rio Tinto Alcan d'Alma, soutenir les PME de la transformation de l'aluminium, stimuler la relève agricole, consolider le produit touristique qu'est la motoneige, etc.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer