Un employé agressé

Vol qualifié chez Québec Issime

Le vol qualifié est survenu dans le complexe... ((Photo tirée de Facebook))

Agrandir

Le vol qualifié est survenu dans le complexe Québec Issime, situé dans l'enceinte de l'ancienne église Saint-Jacques d'Arvida.

(Photo tirée de Facebook)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

Un employé de Québec Issime s'est fait agresser par deux jeunes dans la vingtaine vers 21h30, samedi. Les malfaiteurs ont pénétré par effraction dans le complexe Québec Issime avant de lui voler son argent.

Le complexe est situé dans l'enceinte de l'ancienne église Saint-Jacques d'Arvida. L'employé s'était arrêté sur les lieux pour une simple commission.

Un superviseur de la troupe, Sylvain Doré, a lancé un appel à l'aide sur les médias sociaux pour retrouver les deux agresseurs. Son message avait déjà été partagé plus de 1200 fois en soirée hier.

L'homme, un père de famille, s'en est sorti avec des ecchymoses et des courbatures. Il aurait lui-même alerté les autorités, aux dires du producteur de la troupe, Robert Doré, qui était dépassé par les événements.

«Ce n'est pas la première fois qu'on est victime de vol. Pourtant, on n'a rien d'intéressant pour de jeunes voleurs. Ce sont des équipements de scène et des costumes. Qu'est-ce qu'ils peuvent faire avec ça? Rien. C'est totalement ridicule. C'est un geste plate complètement gratuit, qui aurait pu être plus grave. Il faudrait qu'ils pensent aux conséquences qu'ils auraient pu causer», a-t-il dénoncé.

Selon le producteur, aucun bien matériel appartenant à la troupe n'a été volé. Robert Doré compte d'ailleurs accélérer l'installation de caméras de surveillance et d'un système d'alarme. «C'est une salle de préproduction. Il y aura une production cet été. Je vais accélérer le processus dès lundi pour assurer la santé et la sécurité de nos employés», a-t-il assuré.

«Le Département des enquêtes et un technicien en identité judiciaire ont été demandés pour élucider ce vol», a pour sa part informé le lieutenant André Gagné de la Sécurité publique de Saguenay.

Le montant dérobé serait de moins de 500$. La victime a désiré conserver son anonymat et n'a pas voulu relater les faits dans les médias.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer