Projet v1sages 2

Les grands consommateurs seront scrutés à la loupe

Catherine Hudon, Martine Couture et Maud-Christine Chouinard sont... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Catherine Hudon, Martine Couture et Maud-Christine Chouinard sont partenaires d'un projet de recherche régional portant sur l'organisation optimale des soins pour les grands consommateurs du réseau de la santé.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Un projet de recherche permettra de mieux comprendre les habitudes des grands consommateurs de soins de santé de la région, de réduire l'utilisation inappropriée des services et d'améliorer l'expérience de soins de ces patients.

Près de 500 000$

Intitulé V1sages 2, le projet a reçu une subvention de 400 000$ de la part de l'Institut de recherche en santé du Canada (IRSC) et 80 000$ du Fonds de recherche du Québec en santé. Les deux enveloppes sont versées sur trois ans. L'initiative fait partie des 16 projets retenus par l'IRSC sur 426 soumis et a été sélectionnée pour son aspect novateur et le rayonnement qu'il aura dans le domaine de la santé, ici comme ailleurs.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSS) du Saguenay-Lac-Saint-Jean est l'un des partenaires du projet piloté par Catherine Hudon et Maud-Christine Chouinard. La première est professeure titulaire au département de médecine de famille et de médecine d'urgence de l'Université de Sherbrooke et chercheuse associée à l'Hôpital de Chicoutimi, tandis que sa collègue agit comme professeure-chercheuse au module des sciences infirmières et de la santé de l'UQAC.

«Ce projet va plus loin et aura pour but d'analyser les programmes en place et de voir comment on peut améliorer les services pour une expérience de soins optimale. C'est certain que le volume de consommation de soins représente des coûts pour le système, mais c'est très important pour l'utilisateur de recevoir le meilleur service possible. Personne ne veut aller à l'urgence cinq fois ou plus par année», pointe Martine Couture, présidente-directrice générale du CIUSS. Le CIUSSS sera l'utilisateur principal des connaissances que V1sages 2 permettra de réunir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer