Rétablissement du caribou forestier

Québec reporte le plan à 2018

Le ministre des Forêts et de la Faune... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le ministre des Forêts et de la Faune Laurent Lessard.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le gouvernement du Québec reporte à 2018 l'application intégrale du Plan de rétablissement du caribou forestier 2013-2023 dont les impacts, évalués par le ministère des Forêts, se chiffraient à la disparition de 9000 emplois au Québec, dont 3000 uniquement pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C'est du moins ce qui se dégage à la lecture du projet de la Stratégie d'aménagement durable des forêts qui a été soumis pour consultation aux membres de la table des partenaires par le ministre des Forêts et de la Faune Laurent Lessard, et dont Le Quotidien a obtenu copie. Cette stratégie, réclamée par les groupes environnementaux, dont Greenpeace, établit le cadre de l'action gouvernementale en matière d'aménagement forestier au cours des 20 prochaines années.

Protection du caribou forestier

L'action gouvernementale en matière de protection du caribou forestier se retrouve à l'Orientation 2 de la rubrique Un aménagement forestier qui assure la durabilité des écosystèmes.

Le gouvernement reconnaît d'entrée de jeu que la stratégie choisie permet de «S'assurer que l'aménagement forestier contribue au rétablissement des populations du caribou forestier». Ce qui rejoint les modalités ou mesures déjà intégrées à la préparation des plans de coupe depuis le début des années 2000.

Le ministre donne donc la directive aux fonctionnaires d'utiliser ce qui a déjà été intégré aux plans de coupe pour respecter l'engagement de contribuer au rétablissement des hardes de caribous forestiers: «Inscrire, dans les plans d'aménagement forestier intégré 2013-2018, les modalités d'aménagement préconisées en vertu des lignes directrices pour l'aménagement de l'habitat du caribou forestier de 2012», stipule le document.

Ce qui signifie que jusqu'en 2018, le ministère utilisera la stratégie des massifs de protection de 100 à 250 kilomètres carrés juxtaposés à des massifs de remplacement pour accueillir les hardes. Cette stratégie a été articulée dans le respect des principes de normalisation de l'organisme Forest Stewardship Council.

De plus, le gouvernement entend définir avec précision des outils de mesure pour vérifier si cette stratégie est efficace.

Report

Dans les deux cas, Québec reporte les principales mesures de Plan de rétablissement du caribou forestier 2013-2023 dont la grande orientation consistait à limiter les perturbations sur 35% du territoire dans les opérations forestières. C'est cette mesure qui, après analyse par le Forestier en chef du Québec, avait déterminé une réduction de 3 millions de mètres cubes pour la possibilité forestière québécoise, dont un million pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer