Consultations en vue du Sommet économique régional

Tourisme, mines et trains

La directrice de la Chambre de commerce du... (Archives Le Quotidien, Patricia Rainville)

Agrandir

La directrice de la Chambre de commerce du Saguenay, Marie-Josée Morency a discuté de l'amélioration des infrastructures.

Archives Le Quotidien, Patricia Rainville

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le développement du tourisme d'aventure et celui de l'industrie minière ont été au coeur des discussions, hier, lors de la première soirée de consultations publiques, qui se tiennent en vue du Sommet économique régional du 18 juin prochain.

Cette première soirée de consultation et de présentation de mémoires a réuni une cinquantaine de personnes, à Saint-Honoré. Huit organisations de la MRC du Fjord-du-Saguenay ont partagé leurs préoccupations et proposé leurs idées, toutes liées au développement économique régional. Parmi les intervenants, le Créneau d'excellence en tourisme d'aventure et écotourisme, le Valinouët, le Regroupement régional des ZECS et les Randonneurs du Saguenay ont ciblé le tourisme comme solution pour mousser l'économie du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Projet de développement sur quatre saisons au Valinouët, création d'un sentier national de randonnée pédestre qui relierait Chicoutimi aux Escoumins et pistes de solutions pour attirer de nouveaux membres dans les ZECS; les différents intervenants ont comparé la région à un « terrain de jeu qui se doit d'être exploité ».

« Le tourisme d'aventure et le tourisme nordique gagnent en popularité et la région peut tirer son épingle du jeu », a affirmé Dominique Biron, qui présentait un mémoire au nom du Valinouët.

Les consultations publiques, qui auront lieu dans les différentes MRC au cours des prochaines semaines, visent à lancer des pistes de solution en vue du Sommet économique régional. D'ailleurs, le député de Dubuc, Serge Simard, était présent hier soir, histoire de prendre connaissance des mémoires. Il s'est dit « en mode écoute ».

Industrie minière et transport ferroviaire

Outre le tourisme, le développement de l'industrie minière a également été évoqué à plus d'une reprise. Le chef d'exploitation chez Arianne Phosphate, Jean-Sébastien David, a d'ailleurs affirmé que la région devrait se doter d'une filière minière, qui permettrait aux entreprises d'être accompagnées dans leurs projets miniers. « L'accompagnement gouvernemental est très important pour les projets et la région a un sous-sol très riche en minéraux. S'il y avait une filière minérale, cela permettrait aux porteurs de projets d'avoir plus d'outils », a affirmé M. David.

Même son de cloche du côté de la Chambre de commerce du Saguenay qui a indiqué que le développement minier et celui du Grand-Nord étaient primordiaux pour l'économie régionale. Mais selon la Chambre de commerce, le réseau ferroviaire devra être amélioré pour que certains projets puissent voir le jour.

« Si la région veut atteindre les objectifs de son sommet économique, cela doit passer par les infrastructures. L'amélioration du réseau ferroviaire, notamment entre Jonquière et le Port de Saguenay, est primordiale pour le développement », a affirmé Marie-Josée Morency, directrice générale de la Chambre de commerce du Saguenay.

La situation des scieries indépendantes a également été abordée. L'ingénieure forestière Caroline Lavoie a discuté du prix de la fibre et de la nécessité du retour de crédit gouvernementaux.

La soirée de consultation a duré trois heures. La prochaine séance aura lieu le 20 avril, à l'hôtel de ville de Saguenay. Au total, 90 mémoires ont été acheminés au Bureau du Sommet économique régional.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer