34e Expo Nature de Chicoutimi

Une place au vélo de montagne

Évidemment, un Salon Expo Nature n'en serait pas... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Évidemment, un Salon Expo Nature n'en serait pas un sans la présence des embarcations destinées aux pêcheurs. De quoi donner le goût de mettre une ligne à l'eau...

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'industrie de la chasse, de la pêche et des activités connexes ne se porte visiblement pas trop mal malgré le ralentissement économique, alors que la 34e Expo Nature de Chicoutimi offrira aux adeptes la possibilité de rencontrer pas moins de 166 exposants occupant 88 000 pieds carrés d'espace au centre sportif de l'Université du Québec à Chicoutimi.

Ce salon, créé à l'époque par l'Association chasse et pêche de Chicoutimi, marque habituellement le début des activités estivales. Quelques heures avant l'ouverture officielle, le promoteur Robert Ferland avait hâte d'accueillir ses premiers visiteurs et ne doute pas que les nouveautés de la présente édition vont répondre aux aspirations d'une clientèle encore plus large.

« Ça fait plusieurs années que nous voulons avoir les vélos et c'est chose faite. Les gens qui pratiquent le vélo de montagne en même temps que la villégiature ou le camping seront bien servis », insiste le promoteur.

Même chose pour un nouveau produit qui rencontre de plus en plus d'adeptes. Le magasin Atmosphère d'Alma expose les nouveaux kayaks développés spécifiquement pour la pêche. Il s'agit, selon Robert Ferland, d'un produit qui permet de combiner deux activités en une avec un équipement de pointe sécuritaire.

« Ce sont quand même des produits qui confirment l'évolution dans ces domaines et que les gens aiment bien voir puisqu'ils font appel à des technologies modernes. Ce sont des équipements très bien faits. »

La plus grande différence entre cette édition et les autres sera l'absence des différents ministères et organismes du gouvernement du Québec. « C'est quand même dommage puisque le ministère de la Forêt et de la Faune profitait du salon pour faire de l'éducation auprès des visiteurs. La Sûreté du Québec a toujours été présente, mais cette année, les ressources ne le permettaient pas. »

Le secteur des pourvoiries est toutefois en croissance pour la présente édition. Les personnes qui profitent du salon pour acheter un forfait auront la possibilité de connaître huit nouveaux pourvoyeurs. Selon Robert Ferland, les pourvoyeurs affirment que les choses se présentent bien pour la prochaine saison.

Le salon fait encore cette année une place de choix pour tout le volet motorisé avec les nouveautés dans le domaine des embarcations, des véhicules tout terrain et autres équipements associés à la villégiature.

L'an dernier, la présence du Zoo de Saint-David-de-Falradeau avait permis à l'Expo Nature de faire grimper de 3000 le nombre de visiteurs. Cette année, les animaux sont de retour en plus du salon de la relève organisé en collaboration avec l'Association forestière régionale.

« Le salon de la relève et notre partenariat avec l'Association forestière sont parmi les plus belles réalisations de notre organisation au cours des dernières années », a conclu le promoteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer